ÉDITORIAL ROBIN DES TOITS DU 18 AOÛT 2022

ÉDITORIAL ROBIN DES TOITS DU 18 AOÛT 2022<br>

Le 17 août dernier, nous apprenions avec consternation (mais sans surprise) que le Conseil d’Etat, saisi par les opérateurs Orange, Bouygues, Free et SFR au sujet de l’antenne-relais implantée sur la propriété de Frédéric Salgues, éleveur à Mazeyrat d’Allier, en Haute Loire, avait statué dans le sens de leur demande en refusant que l’antenne soit débranchée.
Décidément, le Conseil d’Etat, plus haute instance juridique administrative, n’en finit pas de donner raison aux Autorités et à l’industrie, au grand dam de la société civile et des populations en souffrance.
Rappelons l’affaire de la propriété des compteurs électriques, qui appartiennent aux Collectivités territoriales, c’est-à-dire aux communes, depuis 1906. Ne nous en déplaise, le Conseil d’Etat, sollicité par Enedis et les pouvoirs publics en 2018, a décidé qu’au final, ils sont désormais propriété des syndicats départementaux d’énergie, dépossédant ainsi les communes d’un bien inaliénable.
Le 10 août, le Conseil d’Etat a encore tranché en faveur de Goliath contre David : les quatre opérateurs de téléphonie, appuyés par l’état, s’étaient pourvus en cassation contre la décision du tribunal administratif de Clermont-Ferrand d’exiger l’extinction – temporaire, il faut le préciser – de l’antenne 4G d’Orange incriminée. Et toujours les mêmes arguments fallacieux éculés, à savoir :

Continuité des services numériques et appels d’urgence : c’est une plaisanterie, il y a une autre station radioélectrique à 2 km de celle dont il est question, donc foisonnement il y a et nous ne sommes pas dans un désert numérique ;

La relation de cause à effet ne peut être établie scientifiquement : nous ne sommes pas dans des expériences cliniques randomisées, en double aveugle, chères à nos scientistes : nous sommes dans la vraie vie, en présence d’une « étude observationnelle » où l’on peut vérifier que l’activation d’une antenne 4G coïncide de manière quasi-immédiate avec des troubles graves au sein d’un troupeau.

Le jugement du tribunal de Clermont-Ferrand allait précisément dans le sens d’une vérification on ne plus empirique : on arrête les émissions et on voit ce qui se passe. Or, nous voyons que, côté opérateurs (soutenus par l’état, of course), c’est la panique. Risquer une vérification ? Impossible. Cette décision du Conseil d’Etat ressemble fort à un aveu : si les émissions électromagnétiques ne sont pas nocives, alors pourquoi ne pas le démontrer en acceptant l’arrêt temporaire de l’antenne ?
Oui. Nous en sommes là. La science est invoquée pour contrer ceux qui osent prétendre que les antennes sont préjudiciables à la santé des animaux – et des humains – mais quand l’occasion objective est donnée de vérifier ce qu’il en est… c’est l’interdiction, donnée au plus haut sommet de l’Etat. Cherchez l’erreur.
Nous sommes encore et toujours dans les arguties classiques et récurrentes de la fabrique du déni et du doute, qui permettent à l’industrie du numérique de gagner du temps (et de l’argent), en s’appuyant sur une science falsifiée et dopée aux biais de protocoles.
En fait, nous assistons à l’avènement d’une logique inversée : ce ne sont pas les émissions électromagnétiques qui sont potentiellement nocives pour les êtres vivants, mais les êtres vivants qui sont dangereux pour la bonne marche de la téléphonie mobile. Ergo, que la vie se taise et que le monde-machine continue de fonctionner et de croître en toute tranquillité ! Nous sommes là dans ce que Hannah Arendt appelait « une logique de la déraison ». Jusques à quand ?
https://www.leparisien.fr/faits-divers/haute-loire-une-antenne-relais-soupconnee-de-tuer-les-vaches-dun-eleveur-finalement-conservee-17-08-2022-DPDYEGWM3BHS3DJT3BPZKUL3GA.php
https://www.robindestoits.org/Que-vienne-le-temps-des-demonte-machine%C2%A0_a3160.html
– Hannah Arendt, Le Système totalitaire

Francine Pierre, Patrice Goyaud pour Robin des Toits, le 18 août 2022

mazeyrat_conseil_d__etat_article_definitif.pdfMazeyrat Conseil d’état article définitif.pdf (659.16 Ko)

Dans la même rubrique :

Les lanceurs d’alerte meurent aussi …

Téléphonie mobile, une victoire : la Federal Communications Commission (FCC) américaine sommée par la cour d’Appel fédérale du district de Columbia de fournir une explication motivée quant aux normes censées protéger la santé des utilisateurs.

Linky, pas gratuit (3/06/2021)

Boycott de la 5G pour les usages domestiques

Une bergerie confiée aux loups (20/04/21)

EDITO – Etre lanceur d’alerte dans une démocratie à l’agonie, et quand tout est interdit (13/03/21)

COMMENTAIRES SUR LA LETTRE DU MINISTRE DE LA SANTE

« L’INFO EN QUESTIONS » Emission spéciale 5G avec Patrice Goyaud – Jeudi 17 septembre à 20h

INVITATION à L’ASSEMBLEE GENERALE 2020 – EXERCICE 2019

Le directeur général de la Fédération française des Télécoms annonce que des antennes relais ne seront pas installées sur les communes qui les auront refusées

Collaboration entre un maire et les représentants d’Enedis : une triste conception de la démocratie.

« Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage » ou Etre lanceur d’alerte lorsque toute critique est taxée de complotisme

Collectif Santé Sans Onde et l’association Poem26 : lettre à Monsieur Macron

CORONA VIRUS : le gouvernement profite de la pandémie pour déréglementer la téléphonie mobile au risque de l’accroissement des problèmes sanitaires qui y sont liés.

REPORT DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2020

Robin des Toits présente PRISONS SANS BARREAUX Chroniques de l’hypersensibilité environnementale au festival franco-suisse du film vert

Nos meilleurs souhaits à toutes et tous pour 2020

Scandale du Phonegate: réunion le 7 janvier au ministère de l’Économie et des finances.

Pourquoi Robin des Toits quitte la Commission de Concertation de la Téléphonie Mobile de Paris

FESTIVAL SCIENCES EN BOBINES 2019 PROJECTIONS DU FILM « LES EFFETS DES ONDES … »

Protection de la santé des usagers surexposés aux ondes des téléphones portables : l’appel de nos associations au gouvernement !

Communiqué gouvernemental sur le DAS : quand on assiste à un réveil bien tardif !

PHONE GATE, des nouvelles du front : Les recommandations de l’ANSES placent pouvoirs publics et industriels devant leurs responsabilités sanitaires

Organisation le 24 octobre d’une rencontre inter associative à l’initiative de Robin des Toits et Alerte Phonegate

L’ANFR : LA FABRIQUE DU CONSENTEMENT AU COMPTEUR LINKY

5G une opportunité ! Etonnant non ?

ANFR, LINKY et ERL: les PETITS ARRANGEMENTS ENTRE AMIS !

ALERTE PHONE GATE : des nouvelles du front

HOMMAGE A MARC CENDRIER

Phone Gate : nouvelles du front.

https://www.robindestoits.org/Affaire-des-antennes-relais-de-Mazeyrat-d-Allier%C2%A0-le-Conseil-d-Etat-a-tranche-au-detriment-de-l-eleveur-et-de-son_a3167.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.