Un projet inquiétant qui accouche d’une souris

Il est des choses parfois amusantes qui se produisent. Ainsi le Gouvernement Macron/Philippe est à l’origine (une de  plus) de démanteler la loi du 9 décembre 1905 de Séparation des Eglises et de l’Etat. On a assisté à une volonté de nous faire lâcher la proie pour l’ombre. Sa volonté : amuser la galerie par une demande de retirer les religions de la liste des organismes obligés de se déclarer comme lobbies. En effet, par une loi de 2013, en application d’une directive européenne (l’Europe vaticane), il est transposé une obligation de « transparence ». Cela, c’est l’ombre. Dont l’Eglise catholique se moque comme de sa première hostie. Déclarée ou pas comme un lobby, l’Eglise catholique a toujours su défendre ses intérêts. Et tous ceux qui, de  droite comme de gauche, se réclament de la Doctrine sociale de l’Eglise sont là pour agir partout.

Quant à la proie, il s’agissait de permettre aux associations cultuelles (chargées de gérer les cultes par la loi de 1905), de pouvoir gérer des biens immobiliers en en tirant un substantiel profit financier qui serait reversé directement aux religions. Patatras, malgré le secours inattendu de la droite au Sénat (LR et UC), cette disposition, prévue par l’article 38 de la loi « au service d’une société de confiance » a sombré en dernière lecture à l’Assemblée nationale. Touchée et coulée, la majorité macronienne a refusé de voter cet article.

Il suffit de se reporter au discours de Christian Eyschen au meeting laïque de Montpellier du 7 avril 2018 pour s’apercevoir que la Libre Pensée avait vu juste, bien avant beaucoup de monde. Les réseaux de Manuel Valls en sont tous marris, eux qui avaient appelé à voter pour Emmanuel Macron en signe de contrition

Ils ont voulu nous faire prendre leur messie pour une lanterne et ils se sont brulés (Georges Las Vergnas)

 

Ni dieu ni maître, à bas la calotte, vive la sociale !

https://www.fnlp.fr/news/551/17/Un-projet-inquietant-qui-accouche-d-une-souris/d,lp_detail.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.