Grève Holiday Inn Clichy : les négociations en sursis

par CNT-SO 66 ⋅ vendredi 2 février 2018–>

La représentante de section syndicale CNT-Solidarité ouvrière n’est pas à vendre ! Depuis le début des négociations le 30 janvier 2018, la direction de l’hôtel Holiday Inn conditionne la signature d’un accord de fin de conflit à un « arrangement » sur le départ de la militante de la CNT-SO.

Le « mercato » antisyndical est terminée !

La CNT-SO ne restera pas à la table de négociation si la direction de l’hôtel maintient sa position.

Les grévistes et leur syndicat restent unis et déterminés
PS :

La CNT-SO le 1er février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.