Facteur.trice.s de Rivesaltes toujours en lutte

Au 206e jour de grève les facteur.trice.s restent toujours mobilisés!
Fin de suspens, la sanction qui pesait sur le délégué CGT est tombée: 2mois ferme de suspension de fonction plus 1 mois avec sursis.

Bien que la sanction semble injustifiée, elle est néanmoins acceptée, par soucis de compromis, pour essayer de sortir du conflit. Malgré tout, il reste encore des dispositions qui ne sont pas réglées. En effet, lors des deux premier mois du mouvement, la poste avait fait une avance sur salaire. La grève se prolongeant, la direction c’est remboursé, en partie, en ne payant pas les congés dû. Le résultat est que le montant des congés ne couvrant pas la totalité des sommes avancées, cela à créé une “dette” envers la poste. Il ne s’agit pas ici de payer les jours de grève, comme l’a précisé l’intersyndicale, mais d’obtenir le paiement des jours de négociations. Ce qui recouvrirai une bonne partie de la “dette” et permettrait de reprendre le travail sans avoir de retenues de 2 ou 3 jours par mois, et ce jusqu’à la fin de l’année.
Cette après-midi devait se tenir une AG pour décider de la suite à donner aux deux séances de négociations qui ont eu lieu cette semaine. La direction, pour sa part estimant que ses propositions étaient suffisantes, a ce fait rompu les négociations. L’intersyndicale, quant à elle, demande une nouvelle séance demain vendredi 24 juin.

Toujours est-il que les conditions financière de ces travailleurs de la poste est des plus difficile après près de 7 mois de lutte, ce qui est historique dans l’histoire de la poste.

La solidarité doit se manifester pour ces facteur.trice.s qui luttent pour leur dignité de travailleurs.

Solidarité financière :
envoyer un chèque à l’ordre de CGT FAPT 66
ou SUD PTT 66
2 boulevard Poincaré 66100 Perpignan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.