START PEOPLE remet en cause le droit syndical !

Répression syndicale start peopleL’Union Syndicale de l’Intérim CGT appelle les syndicats et militants à soutenir notre camarade Frédéric WILLEMAIN, délégué syndical CGT de la société d’intérim START PEOPLE, victime de la répression patronale.

Pour avoir soutenu des postiers en grève à La POSTE de RIVESALTES et avoir informé de leurs droits les intérimaires envoyés par START PEOPLE pour remplacer, en toute illégalité, les grévistes tel que cela a été confirmé par l’inspecteur du travail de PERPIGNAN, les directions de LA POSTE et de START PEOPLE s’acharnent sur notre camarade, sur le droit de grève et sur les libertés syndicales.

Le Comité d’entreprise extraordinaire de START PEOPLE est convoqué le 10 février à 14h à RUEIL-MALMAISON (92) pour être consulté sur la procédure de licenciement à l’encontre de Fred.
L’Union Syndicale de l’Intérim CGT a décidé d’un rassemblement le jour de ce CE extraordinaire.

2-94.jpgTOUS ENSEMBLE, mercredi 10 février à 12h devant le siège de START PEOPLE, Immeuble Le COROSA, 1 rue Eugène et Armand Peugeot (RER A station RUEIL)
A la CGT personne n’accepte de laisser un camarade se faire attaquer.

La CGT ne laissera pas faire !

Tous ensemble, dans l’action pour le droit de revendiquer, et la défense des libertés individuelles et collectives !

Communiqué de presse USI-FAPT CGT

01.02.16_communique_commun_usi-fapt.pdf

L’Union Départementale CGT de MOSELLE 57 a mis en ligne une pétition. Nous vous invitons à la signer et à la faire circuler

Signez la pétition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.