Victoire à Perpignan pour l’aide aux sans papiers.

par CNT-SO 66 ⋅ vendredi 17 juillet 2015–>

Denis L militant du collectif de soutien aux sans papiers a été relaxé !
Le procureur a reconnu qu’il n’y avait pas matière à inculper. C’est pourtant ce même procureur qui avait inculpé Denis.
La séance n’a duré qu’une petite demie heure au tribunal correctionnel de Perpignan sans autre intervention que celle du procureur
Nous étions quelques 80 militants “aux marches du palais”, ce qui un 15 juillet n’est pas trop mal, d’autant que beaucoup de nos camarades travaillaient.
J’ajoute qu’il y a là de fait une couverture juridique qui est valable pour toutes celles et tous ceux qui aident les sans-papiers dans tous les collectifs de France !
Parfois le droit peut être utile (mais ça reste rare quand il s’agit de la politique d’immigration des gouvernants)

Jaén

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.