La rencontre du 17 juin au centre espagnol à Perpignan.

Chers amis et amies,

Comme Paco vous l’avait annoncé, le 17 juin à 18h30, l’UPP, la Librairie Torcatis et le Centre Espagnol de Perpignan se sont associés pour présenter le livre « La Guerre d’Espagne ne fait que commencer », de Jean-Pierre Barou* (Seuil), dans les locaux du Centre Espagnol de Perpignan, 26, rue Jeanne d’Arc, 66000 PERPIGNAN.

Dans ce livre, l’auteur reprend le récit de la guerre civile ibérique à travers les mots et les intuitions des écrivains contemporains de ce crime « contre l’intelligence et contre l’esprit », en retrouvant aujourd’hui la conscience rebelle d’alors dans le mouvement des « Indignés » qui ont mis en cause le régime corrompu de 1978 avec sa « transition à la démocratie » institué après la mort de Franco. Et, dans un article (1), écrit après les élections municipales qui se sont déroulées en Espagne dimanche dernier et qui est paru le 28 mai 2015 dans le journal Le Monde, il nous dit que les « plates-formes » électorales appuyées par PODEMOS, qui viennent de remporter les mairies de nombreuses grandes villes espagnoles, « pavent la voie d’un futur, bien au-delà de leurs propres frontières » et ajoute que « s’il existe une Europe politique, une Europe des peuples et pas des marchés, elle est bien là, au bout de cette voie ».

C’est donc sur cette question, aussi importante qu’actuelle, que se centrera, sans doute, le débat qui s’ouvrira, avec l’auteur, après la présentation du livre à partir de la lecture des textes de García Lorca, Mann, Bernanos et Camus par des acteurs du Théâtre de l’Échappée.

Amitiés Octavio

* Il a été rédacteur au journal La Cause du peuple, cofondateur du journal Libération et il a collaboré à la revue Critique, et, avec Sylvie Crossman, fondateur, en 1996, d’Indigène éditions, qui publia en 2010 le manifeste Indignez-vous ! de Stéphane Hessel.

(1) L’article, signé avec Sylvie Crossman, suit en pièce jointe.

le_monde_.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.