Hommage aux “Crayons” exécutés par les terroristes, évidemment.

par CNT-SO 66 ⋅ vendredi 9 janvier 2015–>

Soutien et solidarité à Charlie Hebdo, pour défendre la liberté de la presse, certes. Mais restons lucides.

1 . Ce n’est pas par plus de mesures de sécurité que l’on se protège mais bien par un renforcement des solidarités et par plus de liberté(s). Ce plus de liberté s’obtient par la lutte, de toutes et de tous, tous les jours, contre toutes les formes de discrimination, discriminations que beaucoup de journalistes ne dénoncent même plus.

2 . Défendons la liberté de la presse INDEPENDANTE….. Méfions-nous des larmes de crocodiles versés par ceux, journaleux et autres, qui ont vendu et qui vendent chaque jour la liberté de leur média, papier ou audio-visuel, aux affairistes et à la pub. Charlie-Hebdo est un des rares journaux à fonctionner sans pub. (Et avant cette tuerie il ne trouvait que quelques 60 000 lecteurs). Aujourd’hui ce sont les affairistes capitalistes comme les Bouygues, les Lagardère, les Boloré, les Tapie, les Rothschild et quelques banques qui sont propriétaires de journaux, de revues et de chaines télé.

Ceux-là ne sont pas les défenseurs de la liberté de la presse, même s’ils se cachent derrière un “Je suis Charlie”. Ceux-là font du lavage de cerveaux au profit du seul système de production et de consommation capitaliste.

Avons-nous oublié qu’à la libération de 1945 les journaux fascistes (pratiquement tous les journaux, sauf les clandestins) ont été nationalisés et que la loi sur la presse a prévu un soutien financier public à tous les journaux, quelle que soit leur opinion, pour favoriser leur indépendance (comme c’est le cas aujourd’hui du soutien financier public pour les gros partis politiques, F-Haine compris). C’est sous la 5ème république et surtout entre 1960 et 1980 que ce système a été détricoté par la droite au pouvoir et qu’ensuite le PS n’a pas remis en place.

Alors, unité nationale pour défendre la liberté de la presse ?

Peut-être, mais à la condition que ce soit pour défendre seulement la liberté de la presse vraiment INDEPENDANTE !

Jaèn Boyer 8 janvier 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.