Témoignage d’Agression d’Extrême droite, Valence manifestation du 14/08

Infos globalesAntifascisme – Extrêmes-DroitesManifestationPass sanitaire

Le texte qui suit est un témoignage d’une personne qui a subis une agression d’un groupe d’extrême droite lors de la manifestation contre le Pass Sanitaire à Valence le 14/08.

Témoignage suite à l’agression d’un groupe d’extrême droite,

Nous sommes un couple et deux amis qui descendons à Valence pour la manifestation contre le Pass sanitaire et contre toutes les lois liberticides actuelles.

Étant venu le samedi précédent (07/08) j’explique aux amies l’ambiance de la manifestation (trop de drapeaux Nationalistes, Gaullistes, Royalistes, Civitas…) Et des groupes de 3/4 personnes avec des gants coqués, des manches de pioches pour tenir les drapeaux et des tatouages clairement nazis (soleil noir= ensemble de croix gammés formant un soleil, aigle d’une division SS…).

Une fois que tout le monde est au courant, nous rejoignons quand même la manifestation.

Nous retrouvons un couple d’amies, heureux de nous retrouver, car ils se sentent très isolées.

Un groupe d’une petite vingtaine de nazis, Fachos n’arrêtent pas de les regarder, de les montrer du doigt (sûrement reconnu d’une précédente manifestation). Nous marchons une dizaine de mètres, et apercevons un autre couple d’amies, on les met au courant du fameux groupes d’énervées.

Il aura fallu 10 min de marche et 50 mètres parcouru, pour que le plus grand des cons vienne me voir et me demande qui je suis pour avoir un tee-shirt 1.3.1.2. Je ne me démonte pas, et j’assume d’être antiflics. Il essaye de me coller une étiquette (comme pas mal de personnes dans ce mouvement) en me montrant son tee-shirt de Hooligan « Virage Sud Lyon ».

Ils sont au moins 10 sur ma droite, et mes amies sur la gauche. Deux amies essayent de calmer le hooligan. Un reçoit un crachat et l’autre un coup-de-poing sur la main. Et c’est là où ils se lâchent,l’ami devant se prend un coup sur le front, moi un coup-de-poing au visage par derrière, les coups de bâtons pleuvent, un ami reçoit un coup de pied au visage, tout ceci en moins de 3 minutes et sans aucune riposte. On arrive à prendre du recul et les fachos partent vers l’avant de la manifestation.

Un groupe de 5/6 personnes nous rejoignent pour nous épauler au cas où ils reviendraient.

Effectivement, on les revoit 15 minutes après par groupes de 4 de part en part du cortège, devant derrière, sur les côtés.

Nous finissons par nous mettre d’accord et nous quittons la manifestation, car s’il y a une nouvelle charge nous ne faisons pas le poids.

Ce fût la manif la plus courte, intense et violente que j’ai vécue à Valence.

Nos blessures : un bras dans le plâtre + des bleus + des ecchymoses + de la peur + une sacrée haine…

Nous devons nous opposer à cet État qui véhicule des idées d’extrême droite au quotidien dans les médias, qui lâche sa police contre des infirmières et infirmiers, qui stigmatise les personnes des quartiers populaires, qui accepte des milices fascistes à ses frontières et dans les rues, qui renforce la surveillance de plus en plus sur la population, qui abandonne l’un de ses principes la fraternité pour accueillir les personnes et qui militarise de plus en plus ses frontières pour fermer un peu plus les cerveaux.

No pasaran !!!

https://mars-infos.org/temoignage-d-agression-d-extreme-5893

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.