L’accord union européenne-libye qui se prépare relève du crime contre l’humanité !

jeudi 17 août 2017

Publié le 17 août 2017

Un an et demi après le sinistre accord Union européenne-Turquie qui a conduit à la multiplication de camps odieux et invivables en Grèce et en Turquie, les dirigeants du continent le plus riche de la planète s’apprêtent à recommencer en pire.

Cette fois, c’est du côté africain que se poursuit le projet d’Europe forteresse, en collaboration avec le régime fantôche libyen et à l’initiative du président français, en échange de moyens militaires énormes et d’une somme d’argent qui pourrait être trois fois supérieure aux six milliards de dollars offerts au dictateur Erdogan en 2016.

En vue de cet accord, les navires militaires italiens multiplient actuellement leur patrouilles vers le Sud et la Libye vient de déplacer unilatéralement la limite de ses eaux territoriales de 12 à 70 milles nautiques. Parallèlement, les autorités italiennes ont saisi le bateau de sauvetage d’une ONG et arrêté ses responsables, au moment même où, à quelques centaines de kilomètres plus au sud, des gardes côtes libyens tiraient à balles réelles pour éloigner un autre bateau de sauvetage, au large de Zouara.

Dans le même temps, une expédition de miliciens fascistes circule en toute liberté en Méditerranée, avec pour seuls obstacles ceux que nous lui dressons, nous antifascistes, depuis plusieurs semaines, lui causant problèmes, craintes, annulations, fuites, changements de cap, pannes et ridicule.

Plusieurs des responsables de ce navire anti-migrants ont été subitement libérés de leur garde-à-vue au nord de Chypre, territoire sous le contrôle d’Erdogan, alors que les chefs d’inculpation étaient graves et que l’instruction venait d’être prolongée. A l’inverse, les demandeurs d’asile Tamouls qui avaient dénoncé l’escroquerie ont été expulsés vers le Sri Lanka. Par la suite, malgré leurs discours xénophobes, leurs menaces explicites et leur non-respect de la réglementation maritime, les miliciens fascistes de Defend Europe n’ont jamais été inquiétés par les autorités qui ont clairement choisi de les laisser mener leur projet. Plusieurs ministres de l’Union européenne ont même exprimé des propos bienveillants à leur encontre et le ministre de l’interieur autrichien est même allé jusqu’à les féliciter.

Face à cette violence tous azimuts, les navires des ONG sont en train de quitter à regrets, les uns après les autres, la principale zone de recherche et de sauvetage, laissant les embarcations de migrants aux mains des fascistes européens et des gardes-côtes libyens connus pour leurs pratiques du racket, de la torture et des séquestrations. Au vu des milliers de morts de ces derniers mois (plus 2200 déjà cette année et 4500 l’année dernière) alors que les navires de sauvetage étaient encore présents, on peine à imaginer l’amplitude de la catastrophe humanitaire qui se prépare pour les dizaines de milliers de personnes qui fuient, sans cesse, la guerre, la misère et la répression.

[...]

La suite à lire sur : http://lahorde.samizdat.net/2017/08/15/defend-mediterranea-laccord-ue-libye-releve-du-crime-con



Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • L’accord union européenne-libye qui se prépare relève du crime contre l’humanité !

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 22 novembre 2017

Publication

1631 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
30 Sites Web
14 Auteurs

Visites

15 aujourd’hui
53 hier
65805 depuis le début
13 visiteurs actuellement connectés