Communiqués de presse, Dans ta fac, Université Paul-Valéry – Montpellier 3

56% : A l’université Paul-Valéry, les étudiants soutiennent massivement le SCUM

combatuniversitaireLaisser un commentaire

Les 15 et 16 novembre 2022, les étudiantes et étudiants de l’Université Paul-Valéry étaient appelés à voter pour celles et ceux qui les représenteront durant les 2 prochaines années dans les instances universitaires. Les étudiantes et étudiants ont massivement choisi de soutenir et d’encourager l’action du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM).

<a href=Communiqués de presse, Dans ta fac, Université Paul-Valéry – Montpellier 3" class="wp-image-6218"/>

Pour la première fois dans l’histoire de cette université, une liste devient complètement majoritaire en voix, en pourcentages et en nombre de sièges obtenus.

Notre liste, intitulée “Supers Chatons Ultra Mignons – SCUM” obtient plus de 56% des suffrages au Conseil d’Administration et plus de 50% au Conseil des Etudes (CEVU), soit 2 sièges sur 4 au CA et 8 sièges sur 16 au CEVU.

Un bilan plébiscité.

Depuis sa création en 2014, le SCUM initie un véritable travail d’accompagnement et d’aide aux étudiantes et étudiants, via notamment la tenue régulière de permanences syndicales.
Nos actions d’entraide sur le campus ont continué à s’amplifier au fur et à mesure des années, comme en témoignent les 10 000 colis alimentaires distribués depuis 2021, ou encore l’ouverture et la gestion d’un foyer étudiant en cité universitaire, contre l’isolement étudiant.
Au sein des instances de l’université, alors même que nous avions peu d’élus, nous sommes bien souvent les seuls à siéger dans les différents conseils et commissions. Le travail acharné des élus du SCUM a permis de faire exonérer des centaines d’étudiants de leurs frais d’inscription, de maintenir la compensation et les rattrapages, de faire baisser le prix du café, de distribuer plusieurs milliers d’aides financières aux étudiantes et étudiants précaires, créer une cellule externe de signalement des discriminations et violences sexistes et bien d’autres choses.

Ce bilan, fruit de l’implication des étudiantes et étudiants bénévoles du SCUM, garantissait aux étudiants que notre programme ambitieux n’était donc pas une succession de promesses sans lendemain.

Une stratégie de lutte efficace et qui arrive à convaincre les étudiants.

Ce score inédit est un véritable plébiscite pour la stratégie de lutte et de rapport de force efficace que le SCUM réalise depuis maintenant 8 ans sur l’université Paul-Valéry. Un rapport de force dans les instances de l’université mis en place grâce à un travail quotidien et une rigueur dans la maîtrise des dossiers , qui est également appuyé par des mobilisations et des manifestations sur le campus. Par exemple, c’est grâce à la lutte du SCUM que 83,7% des étudiantes et étudiants refusés en Master ont finalement été inscrits à l’université Paul-Valéry. Cette stratégie ne doit que perdurer pour permettre une avancée des droits étudiants !

Notre campagne, résolument positive en faveur d’un campus inclusif, a été violemment attaquée par les autres listes, probablement en manque de bilan concret. Les attaques les plus frontales sont venues de nombreux responsables d’extrême-droite soutenant ou partie prenante de la liste de droite UNI. Suite à la victoire du SCUM, cette organisation réactionnaire perd les deux tiers de ses élus, passant de 3 à 1.

Un appui massif pour les luttes à venir, et un désaveu pour la présidence de l’université.

Nous remercions les 1287 étudiantes et étudiants de l’Université Paul-Valéry, qui par leur vote nous donnent une force incroyable pour continuer à lutter contre la précarité et la sélection.

Ce soutien massif pour le SCUM est aussi un désaveu éclatant pour la présidence de l’université Paul-Valéry. En effet, cette dernière essaie depuis plusieurs mois, dans les différentes instances, de convaincre la communauté universitaire de la nécessité de transformer notre université en Établissement Public Expérimental (EPE). Ayant déjà analysé et combattu un projet similaire à l’Université de Montpellier, le SCUM a été la seule organisation étudiante à s’opposer à ce projet, dans les instances de l’université et lors de la campagne électorale.

Effectivement, cette transformation ferait sortir l’université du cadrage général du Code de l’éducation. Il s’agit ici d’un enjeu majeur pour les étudiantes et étudiants : en sortant du code de l’éducation, l’université pourrait augmenter les frais d’inscription de plusieurs centaines voire milliers d’euros pour toutes et tous, à l’image des universités américaines.

Nous remercions aussi les soutiens provenant de toute la France, qui sont venus soutenir notre projet, à l’image de Rachel Kéké, figure des luttes de femmes de chambre et députée, ou encore de Louis Boyard, figure des luttes lycéennes et étudiantes, et aussi député.

Désormais, nous sommes forts du soutien massif des étudiantes et étudiants, et forts de notre appartenance à des cadres d’organisation et de lutte comme le syndicat CNT-SO, l’intersyndicale interprofessionnelle de Montpellier ou encore la fédération étudiante L’Alternative.

Nous saurons utiliser cette force pour, sans concessions, continuer à défendre notre droit à un avenir !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr


Résultats des élections étudiantes des 15 et 16 novembre 2022 (et comparatif avec les résultats de 2020): 

CA  (conseil d’administration) : 4 sièges à pourvoir

  • SCUM : 1287 voix – 56,35% 2 sièges (+1 siège; +723 voix)
  • AGEM/ADEM3 : 342 voix 14,97% 1 siège (même nombre de siège; -222 voix)
  • Solidaires Etudiant-e-s : 242 voix – 10,6% 1 siège (même nombre de siège; -193 voix) 
  • Poing Levé : 220 voix – 9,63% 0 siège (nouvelle liste)
  • UNI : 154 voix – 6,74% 0 siège (-1 siège; -111 voix)
  • UNEF : 39 voix – 1,71% 0 siège (nouvelle liste)

CEVU (conseil des études et de la vie universitaire) : 16 sièges à pourvoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.