Laurent Husser condamné en justice pour diffamation à l’encontre de Georges Yoram Federmann

par Admin

Les plus anciens lecteurs de la Feuille de chou se souviennent peut-être du blog que tenait Laurent Husser “la droite strasbourgeoise”, où il étalait régulièrement sa détestation des étrangers, turcs, arabes, musulmans…

L’homme qui avait travaillé un temps avec Robert Grossmann s’était donné comme objectif “gramsciste” de muscler la droite.

On doit reconnaitre qu’avec ses petits copains, il a réussi l’opération au-delà de toute espérance. Depuis il est passé au FN puis au RN et a pris des responsabilités dans le groupe européen d’extrême-droite.

Il faut dire qu’il a beaucoup été aidé dans sa mission par les gauches molles qui depuis Mitterrand lors du “tournant de la rigueur” avaient jeté par dessus bord toute politique de gauche pour ouvrir la voie à quarante ans de libéralisme et d’ultra-libéralisme économique. D’où le succès sondagier de Le Pen et Zemmour.

Laurent HUSSER, cadre du Rassemblement National, a été condamné ce matin à une amende de 2 000 € et à verser 3 000 € de dommages et intérêts à Georges Yoram FEDERMANN pour son préjudice.

Articles des DNA et de Rue 89 Strasbourg de ce jour :

Extraits:

2000 euros d’amende pour le cadre d’extrême droite qui avait insulté un psychiatre sur les réseaux sociaux
Laurent Husser a été condamné mardi à 2000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour avoir traité de « passeur » et de « crapule » le psychiatre Georges Federmann sur Facebook.

Diffamation sur Facebook : un militant nationaliste condamné à payer 5 000€
Laurent Husser, militant nationaliste strasbourgeois, a été condamné mardi matin par le tribunal correctionnel de Strasbourg à une amende de 2 000€ et à payer des intérêts civils de 3 000€ pour avoir publiquement diffamé sur Facebook le psychiatre strasbourgeois et militant antiraciste Georges Federmann.

G.Y FEDERMANN est connu notamment pour son engagement au MRAP et nous avons témoigné de ce que nous avons vu sur la page Facebook de L. HUSSER
Celui-ci dispose d’un délai de 10 jours pour faire appel.

Communiqué de Georges Yoram Federmann

Je prends note avec une certaine satisfaction du jugement qui rétablit mon honneur et ma réputation bafoués depuis deux ans.

J’exerce la médecine depuis 1987, suis officiellement à la retraite depuis 4 ans et poursuis pour palier les déserts médicaux.

J’ai perdu ma première femme “au travail” et ai été blessé moi-même de 4 balles en 2005.
Je poursuis mon travail auprès des patients et des usagers les plus fragiles et m’y consacrerai jusqu’à ma mort.
Je pratique l’hospitalité inconditionnelle et n’exerce aucune distinction parmi mes patients du fait de l’origine sociale, géographique ou religieuse.
Ma patientèle est à 80 % aux minima sociaux et j’applique le tiers payant.
Il m’arrive même de soigner des riches.

Je suis né apatride et voue une reconnaissance éternelle à la France qui a accueilli généreusement ma famille en 1963.

Je restitue donc à la communauté la moitié de mes richesses (financièrement et en temps de bénévolat consacré à l’aide aux vulnérables ,” aux juifs d’aujourd’hui”.

J’ai débuté cette pratique alors que Mr Husser né le 12 janvier 1972 était encore mineur, et continuerai à le faire alors qu’il aura sans doute pris sa retraite d’assistant parlementaire européen, loin du terrain.

J’incite donc Mr Husser à relire l’évangile de Matthieu (20, 1-16)
et à prendre conscience que l’exercice de la médecine est un art qui permet de se convertir à l’universalisme, au risque, en cas de pratique discriminatoire, de reproduire ce que “le programme T4 ” nous a tragiquement démontré : que la culture et la science dévoyées de leur vocation altruiste peuvent devenir des armes de mort aveugles

Georges Yoram Federmann
Psychiatre gymnopédiste

https://la-feuille-de-chou.fr/archives/107883

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.