Pierre Rabhi: mort d’une icône trouble

dimanche 5 décembre 2021,

Zavally
Culture International Réflexions



Depuis l’annonce de la mort de Pierre Rabhi, le 4 décembre 2021, un concert d’éloges a résonné dans tous les média. Si quelques voix évoquèrent ses positions “peu sociales“, sur la PMA comme sur l’homosexualité ou son affairisme, elles furent “gentiment repoussées” au nom de l’image de “père de l’agroécologie en France” de cet “écolo-gourou”

Et pourtant, il ne fait plus aucun mystère que cet essayiste, romancier, agriculteur, conférencier et écologiste français, fondateur du mouvement Colibris, avait également quelques facettes moins luxuriantes. Morceaux choisis : “Le système Pierre Rabhi” Dans le monde diplomatique d’Août 2018, Jean-Baptiste Malet ( prix Albert-Londres du livre en 2018) revient sans concession sur les approches du paysan ardéchois, entre “frugalité et marketing”. La panne des grandes espérances politiques remet au goût du jour une vieille idée : pour changer le monde, il suffirait de se changer soi-même et de renouer avec la nature des liens détruits par la modernité. Portée par des personnalités charismatiques, comme le paysan ardéchois Pierre Rabhi, cette « insurrection des consciences » qui appelle chacun à « faire sa part » connaît un succès grandissant.
 https://www.monde-diplomatique.fr/2018/08/MALET/58981
Suivront un droit de réponse de Pierre Rabhi (https://www.monde-diplomatique.fr/2018/11/A/59203) et les précisions de Jean-Baptiste Malet. Naturellement réac, gentiment homophobe Le site antifasciste « Les Enragés » a publié en 2015 la transcription d’une interview donnée par Pierre Rabhi à la radio chrétienne RCF Berry. Comme il est à l’aise et en bonne compagnie avec ses cousins religieux, il se lâche un peu plus que d’habitude et nous livre le fond de sa pensée, ce qui fait que les Enragés titrent fort justement leur transcription « Rabhi sur la famille et la PMA, à droite toute ! ».
https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/021118/pierre-rabhi-naturellement-reac-gentiment-homophobe Le clan Rabhi et ses Colibris : à l’avant-garde de la confusion réactionnaires et irrationnels Dans Rebellyon.info de juillet 2015, une longue analyse sur le “clan” : Pierre Rabhi est largement relayé par la complosphère, voire par l’extrême droite mais aussi, en dépit des aspects réactionnaires et irrationnels de sa pensée, par de larges pans de l’écologie y compris de gauche, y compris radicale.
Et d’évoquer les fils Rabhi, propagandistes d’extrême droite, sans que leur père ne les désavoue…
 https://rebellyon.info/Le-clan-Rabhi-a-l-avant-garde-de-la-confusion Chantre d’une écologie inoffensive ? Dans Revue du Crieur 2016/3 Pierre Rabhi est devenu en quelques décennies un « emblème » écolo-médiatique. Que s’est-il passé ? Sa défense habile et obstinée d’une vie sobre et contemplative, son appel à vivre en harmonie avec l’écosystème et son opposition à la vacuité marchande l’ont promu au rang de penseur important et original de l’écologie française. Mais c’est surtout son habileté rhétorique et son insistance sur le rôle que chacun doit jouer, ici et maintenant, dans la transformation du monde par des gestes simples et quotidiens qui lui ont permis de devenir une sorte d’icône, auteur de best-sellers « engagés » et figure de la résistance au monde tel qu’il va. Pourtant, cet humanisme niant les conflits qui structurent nos sociétés et ignorant les inégalités existantes, et ce refus de s’agréger aux luttes en cours dessinent un horizon profondément dépolitisé, au mieux naïf, au pire contre-productif.
https://www.cairn.info/revue-du-crieur-2016-3-page-104.htm Les colibris vous prennent pour des pigeons !Ce qui a avant tout attiré notre attention sur la « famille des Colibris » et son fondateur Pierre Rabhi, c’est le caractère réactionnaire de leur discours et les liens entretenus avec l’extrême droite.
S’ils.elles prétendent promouvoir une écologie alternative, progressiste, dans le cadre d’un mouvement démocratique, les faits nous montrent que ce mouvement et ceux qui lui sont liés sont organisés de manière peu démocratique et qu’ils.elles fonctionnent comme une véritable entreprise capitaliste.
 https://pavebrulant.noblogs.org/post/2016/05/04/les-colibris-vous-prennent-pour-des-pigeons/
EtcNota :
Alain Soral (idéologue d’extrême droite qui souhaite débattre avec Eric Zemmour), se fend d’une nécrologie béate sur son site (égalité et réconciliation)
Selon lui, critiquer Pierre Rabhi (y compris ses liens conspirationnistes et d’extrême droite), serait “une médaille que décernent des idiots à un sage qu’ils ne méritent pas. L’âme et l’esprit de Pierre Rabhi n’ont pas fini d’essaimer. Et, tels des colibris, nous en ferons notre petite part.“.
Dont acte
http://www.autrefutur.net/Pierre-Rabhi-mort-d-une-icone-trouble

2 commentaires sur Pierre Rabhi: mort d’une icône trouble

  1. Beaucoup de raccourcis et d’amalgames dans tout cela. Par exemple prétendre qu’être opposé à la PMA = être homophobe ou que catholique = réactionnaire. La liste de tous les raccourcis serait beaucoup trop longue pour que je fasse un débunkage en bonne et due forme.

  2. Comment peut-on se dire de gauche et soutenir une Europe très marquée à droite ? Contrairement à ce que dit un passage de cet article c’est l’adhésion à l’UE qui relève de l’extrémisme. L’eurofascisme est une réalité, et être anti-européen est un devoir moral.

Répondre à Sylvain Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.