Aller à l’essentiel !

23 mars 2021 par Floréal

Samedi 20 mars, vers 14 heures, une meute d’une quarantaine de militants fascistes a pu tranquillement traverser certains quartiers de Lyon pour se rendre rue Diderot et s’en prendre avec violence à la devanture de la librairie libertaire La Plume noire. Une fois son petit « après-midi de cristal » terminé, la meute a pu quitter les lieux, avec force saluts et slogans nazis, sans être inquiétée le moins du monde.
Il semble que nous allons devoir apprendre de plus en plus fréquemment que de tels actes – ça n’était pas le premier ! – ont lieu ici ou là dans ce pays où une atmosphère nauséabonde s’installe progressivement, sans que les réactions soient à la hauteur de la gravité des faits. Je ne fais pas seulement allusion ici à ceux qui en haut lieu sont aux responsabilités, comme on dit, et qui participent grandement à l’extension de cette puante atmosphère. Les réseaux dits sociaux, par exemple, à l’exception de quelques pages militantes, se foutent bien de tout cela, préoccupés qu’ils sont à se bouffer le nez à propos d’une comédienne ayant assuré le spectacle dans le spectacle autorisé, pour tenter de nous convaincre ensuite que la vulgarité et l’inculture seraient la caractéristique et la force du peuple.
Cette pauvre Ligue des droits de l’homme, née à la fin du XIXe siècle d’une célèbre « affaire », s’est fendue de son côté d’un communiqué de soutien à cette artiste, qui ne risque pourtant rien. A Lyon, les responsables de La Plume noire, eux, attendent encore que ce glorieux organisme se manifeste à leur endroit. A la Ligue comme dans les rangs des commentateurs avisés de l’actualité importante fournie par les médias, on sait aller à l’essentiel. On a les « affaires Dreyfus » qu’on peut…

https://florealanar.wordpress.com/2021/03/23/aller-a-lessentiel/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.