Histoires de crimes staliniens

2 octobre 2020 par Floréal

En 1944, dans les départements des Pyrénées-Orientales, de l’Hérault, de l’Ariège, de Corrèze, de l’Aveyron et de l’Aude, des militants libertaires espagnols exilés ayant participé à la Résistance, ainsi que certains membres de leurs familles, furent assassinés par des militants staliniens du Parti communiste espagnol, épaulé par le PC français. En 1984, un livre, « Les dossiers noirs d’une certaine résistance. Trajectoires du fascisme rouge », publié à Perpignan par le groupe Puig-Antich de la Fédération anarchiste, fut consacré à un certain nombre de ces assassinats. Ce livre ne connut malheureusement qu’une diffusion militante, donc restreinte, insuffisante en tout cas pour briser le silence autour de ces crimes staliniens, silence religieusement observé durant des décennies par les historiens et les faussaires des partis communistes français et espagnol. Mais voici que paraît un nouvel ouvrage sur le sujet, apparemment consacré aux événements du seul département de l’Aude. Souhaitons qu’il soit largement diffusé, lu et commenté, afin que soit enfin rendu justice à la mémoire des victimes des bourreaux staliniens.

https://florealanar.wordpress.com/2020/10/02/histoires-de-crimes-staliniens/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.