Laïcité : le gouvernement Macron II commence mal !

Posté leAuteuradmin

Il semblerait que plusieurs municipalités ayant changé récemment de majorité aient désignées des « adjoints à la spiritualité », comme à Lyon par exemple.

Il est curieux de constater que ceux qui se sont présentés comme des « opposants » à Emmanuel Macron enfourchent à leur tour le baudet des « forces spirituelles » qui est le nouveau cheval de Troie du Concordat (voir notre communiqué « La Vierge et le Guépard »)

Par ailleurs, et il n’y a pas lieu de penser que c’est un hasard, Gérald Darmanin, nouveau ministère de l’Intérieur a fait une déclaration publique en tant que « Ministre des cultes », ce qui n’existe plus depuis 1905 (voir notre communiqué du jour )
Tout ceci motive la Libre Pensée pour ne pas baisser la garde en défense de la loi de 1905 et elle réitère son appel au mouvement laïque pour une grande manifestation nationale en défense de la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat.

La Libre Pensée

Le journal La Croix.fr (le 13/07/2020 à 07:01, modifié le 13/07/2020 à 14:54) informe : « Il est un peu plus de 20 heures, vendredi 10 juillet, quand Gérald Darmanin quitte la grande synagogue de la Victoire, dans le 9e arrondissement de Paris. Accueilli par le grand rabbin de France Haïm Korsia, le Président du Consistoire Joël Mergui, le Président du CRIF Francis Kalifat et le rabbin de la grande synagogue Moshe Sebbag, il vient d’assister à l’office de shabbat après une visite des lieux.« Je n’oublie pas que le ministre de l’intérieur est le ministre des cultes, et qu’à ce titre il doit, et c’est une grande fierté pour ma part, garantir à tous les citoyens croyants qu’ils ont une liberté indéfectible de croire en leur religion », déclare-t-il depuis le perron de la synagogue. »

Il n’y a plus de ministre des cultes en France depuis le 9 décembre 1905

La grande loi laïque du 9 décembre 1905 de Séparation des Eglises et de l’Etat a supprimé le Concordat bonapartiste de 1801 en supprimant tout service public des cultes et en abrogeant la notion de « ministre des Cultes ».

Il y a un bureau des cultes, ce qui n’est pas la même chose. Il y a aussi un Bureau des chiffres et de la sécurité. Il n’y a pas de ministre des chiffres, et même pas des lettres, ou alors rue de Valois et non place Beauvau.

Est-ce à dire que le gouvernement Macron/Castex entend poursuivre dans la voie de la révision de la loi de 1905 ?

La Libre Pensée demandera prochainement un rendez-vous au Ministre de l’Intérieur pour connaître sa lettre de mission et ses intentions en ce domaine.

La Libre Pensée rappelle qu’elle s‘est adressée à plusieurs reprises au mouvement laïque dans sa diversité pour proposer une manifestation nationale en défense de la loi de 1905, si le gouvernement persiste dans sa volonté de remettre en cause la Séparation des Eglises et de l’Etat dans notre pays.

Ne touchez pas à la loi de 1905 !

Paris, le 15 juillet 2020

https://www.fnlp.fr/2020/07/15/laicite-le-gouvernement-macron-ii-commence-mal/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.