La Confédération paysanne de Touraine soutient la mobilisation en acheminant des produits paysans

La Confédération paysanne de Touraine appelle à soutenir le mouvement social en cours via une collecte et un acheminement de produits paysans pour alimenter les piquets de grève. Communiqué.

Solidaire avec l’ensemble des travailleurs et travailleuses et souhaitant participer à la convergence des mouvements sociaux, la Confédération paysanne de Touraine appelle à rejoindre et à soutenir le mouvement de grève en cours dans le pays pour que celui-ci s’élargisse et s’enracine.

Opposée à la logique d’optimisation sociale et fiscale largement à l’œuvre dans le monde agricole, la Confédération paysanne se positionne au contraire clairement pour une protection sociale forte, équitable et solidaire, basé sur la solidarité : un vrai système par répartition.

Ce qui se joue ici ce n’est pas une question de solidarité inter-générationnelle, c’est la question de la maîtrise de la valeur, et de la rémunération du travail plutôt que du capital.

Pour être solidaire et équitable, le futur système de retraite doit corriger les inégalités de la vie active et garantir l’égalité entre les femmes et les hommes. Nous demandons la revalorisation immédiate des pensions les plus basses, une retraite plancher quelque soit le parcours professionnel et un plafonnement des plus grosses pensions. Pour préserver notre protection sociale, il faut mettre un terme à l’évasion sociale et fiscale qui affaiblit son financement et place les paysans dans la nécessité absolue de réaliser ce capital en fin carrière, nécessité qui se transforme bien souvent en impasse à l’heure de la transmission de la ferme. Lire aussi : Ravitaillement paysan des piquets de grève

La Confédération paysanne est clairement du côté des travailleur.euses. C’est en défendant et en continuant de construire un système de protection sociale par et pour les travailleur.euses, avec une partie socialisée de leur revenu, que nous réussirons à non seulement revaloriser les pensions actuelles mais surtout à inscrire le travail des paysan.es dans un système émancipateur et libéré du capitalisme.

Parce que cette émancipation est la condition sine qua non du maintien et du développement d’une agriculture, et plus largement d’un modèle économique, qui respecte la santé de toutes et tous et celle de la Terre, la Confédération paysanne s’associe au mouvement social actuel et appelle tous les paysan·nes à contribuer à son soutien.

Pour cela, la Confédération paysanne de Touraine met en place une coordination permettant de collecter des denrées alimentaires issues de fermes du département et de les acheminer directement vers les piquets de grève. La collecte a déjà démarré dans plusieurs points du département. Pour être à la hauteur de la mobilisation des autres travailleurs, ce système a vocation à prendre de l’ampleur et à s’inscrire dans le temps.

https://larotative.info/la-confederation-paysanne-de-3565.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.