les deux actions du 18 juillet

de : Jean-Yves Peillard

Deux actions sur deux sujets qui paraissent différents mais dans l’esprit c’est le même sujet. et puis c’est la saison de la moisson, cela va encore coûter un max de blé…

JPEG - 339.1 ko

– Une première à St Paul les Romans dans la Drôme :

JPEG - 123.3 ko

Nouvelle intervention des Faucheurs Volontaires sur une plate-forme d’essais de tournesol à St Paul les Romans (26).

En PJ le communiqué de presse

Les paysans et les consommateurs veulent savoir ce qu’ils sèment et ce qu’ils mangent. Il faut obliger les firmes semencières à ne plus cacher les techniques d’obtention de leurs variétés et dans l’immédiat, le gouvernement français doit mettre en place un moratoire sur toutes les VrTH.

PDF - 55 ko

communiqué fauchage tournesol

&&&&&&&&&&&&

https://www.francebleu.fr/infos/cli…

Les faucheurs volontaires d’OGM sont passés à l’action à Saint-Paul-lès-Romans

Ce jeudi matin , plusieurs dizaines de faucheurs volontaires d’OGM ont procédé à l’arrachage d’une parcelle de tournesol de 2 hectares sur la commune de Saint-Paul-lès-Romans.

Les faucheurs revendiquent leur action dans un communiqué de presse indiquant que les paysans et les consommateurs veulent savoir ce qu’ils mangent. Ils précisent aussi qu’il faut obliger les firmes semencières à ne plus cacher les techniques d’obtention de leurs variétés. Le propriétaire du champ va porter plainte à la gendarmerie contre le fauchage de cette parcelle de tournesol de 2 hectares.

%%%%%%%%%%%%%%%

– Une seconde à Bure :

JPEG - 323.2 ko

Reçu liste bure ou https://bureburebure.info/communiqu…

Bure : Le bois Lejuc est réoccupé !

Près de Bure, le bois Lejuc est réoccupé depuis le 18 juillet à 14h. De nombreuses personnes ont réinvesti ce lieu au sol comme dans les arbres pour réaffirmer leur opposition au projet de centre d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo [1], au nucléaire et à son monde, industriel, colonial, militaire. Les forces policières qui occupaient jusque là ce lieu stratégique et protégeaient les intérêts de l’Andra ont été contraintes de quitter les lieux. Nous appelons dès maintenant à converger dans le bois Lejuc ainsi que dans les villages de Bure et Mandres-en-Barrois, situés à deux kilomètres de la forêt.

Le bois Lejuc est sur la zone du projet de poubelle nucléaire. L’Andra projette de le défricher pour y faire des fouilles archéologiques et des forages, et à terme de le bétonner pour y construire des puits de ventilation. Le bois a déjà été occupé à deux reprises auparavant, en juillet 2016 puis du 15 août 2016 au 22 février 2018, date à laquelle 500 gendarmes ont expulsé la forêt et détruit les habitations des occupantes.

Sur place, la répression s’exprime par une présence policière quotidienne, des contrôles judiciaires, des interdictions de territoire, des perquisitions, et des peines de prison ferme et avec sursis. Cette réoccupation se veut aussi une réponse à la répression de l’État, affirmant que l’opposition sur le terrain n’a pas été étouffée. L’État réprime et expulse, ces dernières années comme toujours. Bure n’est qu’un de ses nombreux laboratoires du maintien de l’ordre. Ce 18 juillet, nous avons essayé de le mettre en déroute et les flics n’ont eu d’autres choix que de reculer.

Nous appelons à converger dans le bois Lejuc ainsi que dans les villages de Bure et Mandres-en-Barrois, situés à deux kilomètres de la forêt. Si vous souhaitez nous soutenir, vous pouvez venir sur place, où nous avons besoin d’aide au sol, dans les arbres, dans les villages. Que ce soit pour grimper dans les arbres, construire des barricades, les tenir, apporter du matériel, préparer à manger, etc. Vous êtes bienvenues. Vous pouvez aussi diffuser le plus largement possible ce communiqué. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, c’est aussi possible de nous soutenir de loin, les infrastructures de l’industrie nucléaire et les sous-traitants travaillant pour l’Andra sont partout.

Si vous souhaitez venir, vous pouvez consulter le site bureburebure.info pour des informations actualisées concernant la situation sur place.

À l’attention des journalistes : les personnes sur place ne souhaitent pas répondre aux questions ou aux interviews et ne souhaitent pas en dire davantage que ce qui est écrit ci-dessus. Si vous souhaitez diffuser une information, relayez ce communiqué.

[1] https://bureburebure.info/qu-est-ce…

&&&&&&&&&&&&&&&

https://bureburebure.info/fil-info-…

FIL INFO 18 JUILLET // INFO POINT 18 JULY

Aujourd’hui deux arrêtés préfectoraux ont été publiés. L’un interdit le port et transport de divers matériels autour de Bure, Mandres-en-Barrois et Bonnet, et l’autre interdit la circulation de piétons et de véhicules autour du Bois Lejuc. Lien vers les arrêtés. Today two prefectoral decrees were published. One forbids to carry or move certain materials around Bure, Mandres-en-Barrois and Bonnet, the other forbids the circulation of pedestrians and vehicles around the Bois Lejuc.

18h40 Après que les barricades sont tombées, les flics sont entrés dans la forêt. Des personnes occupent toujours les arbres. After the barricades were taken by the cops, the cops entered in the forest. People are still occupying the trees. suite sur lien

JPEG - 330.8 ko

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article162165

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue sur le site Paroles Libres! N'hésitez pas à poster vos commentaires, vos coups de gueule, vos impressions...