WOBBLIES : Un Siècle d’agitation sociale et culturelle aux États-Unis

Fondé en 1905 à Chicago, l’organisation syndicale internationaliste des Industrial Workers of the World (IWW) réunit tous les exploités, hommes, femmes, immigrés, non-qualifiés, exclus par les autres syndicats. Cette copieuse bande dessinée raconte l’histoire de ce mouvement radical dont l’unique objectif était de conduire les travailleurs « à la pleine possession de leur outil de travail ». 

Elle nous plonge dans les conditions de travail et d’exploitation des mineurs, des ouvriers, des travailleurs agricoles itinérants qui voyageaient avec leur « couverture sur le dos », raconte la terrible répression qu’ils subirent, notamment à partir de l’entrée en guerre des États-Unis en 1917. Les grandes grèves des ouvriers textiles à Lawrence en 1912 et de ceux des teintureries à Paterson l’année suivante, sont deux poignants témoignages de l’ampleur de ces mouvements sociaux et de la violence qui leur était opposée pour les étouffer.

 


Des portrait des figures majeures de cette époque héroïque sont intercalés entre les récits historiques : Big Bill Haywood, Emma Goldman, Mother Jones, Lucy Parson, veuve d’un des martyrs du Haymarket, John Reed, Mabel Dodge, Elizabeth Gurley Flynn, Joe Hill, les frères Magon, Frank H. Little, Ralph Chaplin, Primo Tapia,..
Des dizaines d’illustrateurs, grands noms de la BD underground américaine, notamment Peter Kuper et Seth Tobocman dont nous avions salué le travail à l’occasion de la parution de QUARTIER EN GUERRE – New-York, années 1980, ont contribué à cette somme, ces épisodes de l’histoire populaire, un siècle de luttes omises de l’histoire officielle de peur qu’elles ne donnent à réfléchir. « Grâce à leur capacité d’organisation, les IWW ont réussi à lutter contre les ateliers clandestins, la journée de 8 heures, pour des règles de sécurité dans les mines, les lois contre le travail des enfants : ce ne sont pas des patrons éclairés qui ont offert tout ça. Il a fallu se battre pour l’obtenir. Il faut que les jeunes s’en souviennent. »
Passionnant !

WOBBLIES : Un Siècle d’agitation sociale et culturelle aux États-Unis
Coordonné par Paul Bulhe et Nicole Schulman
310 pages – 26 euros
Éditions Nada – Paris – Mai 2019
http://www.nada-editions.fr/

Voir aussi :

JOE HILL : BREAD, ROSES AND SONGS

https://bibliothequefahrenheit.blogspot.com/2019/06/wobblies-un-siecle-dagitation-sociale.html#more

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bienvenue sur le site Paroles Libres! N'hésitez pas à poster vos commentaires, vos coups de gueule, vos impressions...