Élections à l’Université de Montpellier : le SCUM devient la deuxième organisation étudiante en Faculté des Sciences !

CNT Solidarité Ouvrière /25 novembre 2018

Jeudi 22 novembre se déroulaient les élections étudiantes de l’Université de Montpellier (UM). Nous avons présenté à cette occasion, pour le secteur « Sciences et Techniques » de la Commission Formation et Vie Universitaire (CFVU), une liste intitulée « Donuts ! Les étudiants indépendants et combatifs ».

Dans un contexte marqué par la mise en place de la sélection en première année de Licence et la menace pesant sur le maintien des rattrapages, notre liste était la seule à se présenter en relayant les revendications du mouvement étudiant sur ces sujets. Engagés pour que chacun, quelque soit sa provenance géographique, puisse accéder à l’université, nous avons fait de la lutte contre l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants internationaux un de nos principaux chevaux de bataille lors de ce scrutin. Annoncée lundi 19 novembre par le premier ministre, cette hausse des frais d’inscription constitue un acte de fermeture et de sélection sociale et préfigure la volonté de généraliser la hausse des frais d’inscription à tous les étudiants. La mobilisation a déjà commencé à l’appel du SCUM par un rassemblement jeudi soir devant la préfecture de Montpellier, qui a réuni près d’une centaine d’étudiants étrangers.

Un autre axe important porté par notre liste lors de cette élection est la question du gaspillage alimentaire au sein de la cafétéria du campus Triolet, le « S’pace ». Après avoir dévoilé dans une vidéo sur les réseaux sociaux que chaque jour, une quantité astronomique de nourriture est jetée par le CROUS : sandwiches, salades, divers plats préparés, nos candidats ont porté la revendication d’un travail en commun entre les instances de l’université et le CROUS afin de permettre aux étudiants précaires et aux associations humanitaires de récupérer ces invendus avant qu’ils ne soient jetés aux ordures.
Plus de 20% des voix

Dans un contexte ou seuls 4,27 % des étudiants du campus sont allés voter, notre liste « Donuts, les étudiants indépendants et combatifs » est la seule à progresser en voix, passant de 55 voix il y a deux ans (avec la « Liste indépendante ») à 132 voix. Avec 20,12 % des voix, le SCUM devient la deuxième organisation étudiante représentative du campus Triolet devant la liste de droite réactionnaire de l’UNI et fait son entrée en CFVU avec un élu !

Cette victoire constitue un appui important pour porter les revendications étudiantes, légitime l’action syndicale portée par le SCUM, et appelle à construire des mobilisations sociales étudiantes afin de défendre notre droit à un avenir.
PS :

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

http://www.cnt-so66.org/spip.php?article512

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.