Hôtel Marriott Prado Vélodrome, les femmes de chambre en grève pour des salaires dignes !

Les femmes de chambre, sous-traitées par STN Groupe à l’hôtel Marseille Marriott Prado Vélodrome, avec leur syndicat CNT-SO, déclenchent une grève reconductible à partir du lundi 12/11/2018.

PDF - 317.8 ko

Communiqué Marriott – 09nov18

Les travailleuses de ce quatre étoiles, propriété du groupe Mariott International, revendiquent des rémunérations dignes :

Augmentations des qualifications dans la grille des salaires (passage à AQS2A)
13e mois
Augmentation de la majoration pour le travail du dimanche (50% au lieu des 20 % conventionnels)
Respect des plannings contractuels et paiement des heures complémentaires

Le groupe Mariott International, un des leaders mondial de l’hôtellerie c’est plus de 20 milliards de chiffre d’affaire en 2017 ! Sans ses « petites mains », ces hôtels de luxe ne tourneraient pas et ne pourraient pas générer les profits confisqués par les actionnaires !

Cette lutte n’est pas isolée. Elle fait écho à la grève pour l’internalisation, depuis le 25 septembre, des salarié-e-s sous-traité-e-s par STN Groupe de l’hôtel Park Hyatt à Paris ou encore à la grève de 8000 travailleurs-euses du groupe Marriott, aux USA depuis un mois, pour de meilleurs salaires et une amélioration des
conditions de travail.
Il est temps pour le groupe Marriott et ses sous-traitants comme STN, de partager les richesses générées par les travailleurs-euses !

………………….
Soutenez la grève en participant à la caisse de grève en ligne
……………………
Piquet de grève à partir de 09h devant l’hôtel Marriott Marseille Prado Velodrome 4 Allée Marcel Leclerc, 13008 Marseille (Métro rond-point du Prado).

http://www.cnt-so66.org/spip.php?article509

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.