LES CAMPS DE RIVESALTES Une histoire de l'enfermement 1936 - 2007

Au milieu de la plaine, au pied du Canigou, pendant plus de soixante-dix ans le camp Joffre de Rivesaltes a dressé ses bâtiments  aujourd’hui délabrés, jonchés de gravats et de barbelés rouillés. Les îlots de baraques abritent les traces d’hommes, de femmes et d’enfants qui vécurent là et parfois y laissèrent leur vie.

Le camp de Rivesaltes fut tour à tour un camp militaire pour les troupes françaises, puis allemandes, un centre d’internement (Espagnols après la Retirada, Tziganes, Juifs) et un camp d’enfermement pour les Harkis.

Offrant analyses et témoignages d’anciens internés, d’acteurs associatifs qui leur sont venus en aide et d’archives de l’époque,cet ouvrage illustré retrace l’histoire de ce lieu battu par la Tramontane l’hiver et férocement ensoleillé l’été. Ce lieu que certains ont appelé le ” Sahara du Midi “.

Aujourd’hui le camp n’existe plus et seul un Mémorial enfoui dans le sol – est-ce pour mieux cacher un mauvais souvenir ?- rappelle ce lourd passé. Mais à l’heure où la xénophobie  et le rejet des immigrés impriment à nouveau leurs traces en Europe et en France, les camps, les fils barbelés sont de retour et marquent l’exclusion. Le passé de Rivesaltes resurgit et nous oblige à revenir sur cette longue histoire.

 

 

Violette Marcos est docteur en histoire. Juanito Marcos s’est spécialisé dans la recherche documentaire en histoire sociale.

Tous deux ont collaboré à différents ouvrages, aux Éditions Recherches 36, “1936, Luttes sociales dans le midi”, réédition 2016,  “Les camps de Rivesaltes” réédition 2018 ; aux Éditions Loubatière, “Itinéraire d’un anarchiste, Alphonse Tricheux (1880-1957)” 2011, ” l’Antifranquisme en France, 1944 -1975…” 2013.

Enfin, aux Éditions Le Coquelicot, “Culture d’exil, Espagnols dans le Sud-Ouest (1939-1975) ” 2009, “Francisco Ferrer i Guardia (1859-1909), Une pensée en action” 2009, et “José Ester Borras, une vie de combat (1913-1980)” 2017.

Les éditions Recherches 36 : recherches36@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.