Collectif pour une Syrie libre et démocratique

Communiqué Paris le 10 août 2017

Cela suffit,
La France ne doit pas se rendre complice de crimes de guerre et crimes contre l’Humanité.

Le bilan risque encore de s’alourdir en raison de l’état grave de plusieurs blessés mais 29 civils dont 14 enfants ont été tués ces dernières vingt-quatre heures dans des frappes de la Coalition contre la ville de Raqqa en Syrie. Parmi les victimes figurent neuf femmes et 14 enfants quatorze étaient membres d’une même famille
Nous avons assez condamné à chaque fois les frappes de l’aviation de Bachar el-Assad et de Poutine contre les populations civiles, pour ne pas tolérer aujourd’hui que des femmes et des enfants meurent sous les bombes de la coalition internationale dont la France fait partie.
Une nouvelle fois nous alertons nos responsables politiques ; le rôle de la coalition devrait être :
– de combattre Daech en fournissant à l’armée syrienne libre les moyens militaires nécessaires.

 d’affaiblir les capacités aériennes de Bachar el-Assad pour mettre fin à ses bombardements sur les civils, qu’ils soient chimiques, par barils de poudre, …
Dans l’immédiat, c’est l’urgence humanitaire qui doit primer. Comme l’a exigé en décembre 2016, malheureusement en vain, le mouvement de solidarité pour sauver Alep. La priorité doit être de sauver les habitants de Raqqa.
Le potentiel des forces de la Coalition internationale contre Daech doit être mis à contribution pour protéger les habitants des exactions de Daech et non de les massacrer.
La France ne doit plus se laisser entrainer dans l’engrenage
de bombardements aveugles des populations civiles syriennes.
170810_psld_stop-aux-massacres-de-civils.pdf

Contact presse: collectif.psld@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.