MAC CRADO A LAROQUE D’OLMES

Voulu et préparé par la municipalité précédente, accepté avec entrain par la municipalité actuelle, un McDo s’installe à Laroque d’Olmes, dans une zone ou a déjà poussé d’Artagnan, un autre temple de la distribution de masse.

Nous savons qu’il existe sur cette commune un projet de légumerie à destination des cuisines centrales et collectives du département, afin d’offrir aux enfants scolarisés en Ariège des produits frais, locaux, de saison, en partie bio, travaillés sur notre département ou ceux alentours, par des petits producteurs soucieux de leur travail et de la qualité de leurs produits… et c’est tout à l’honneur de la municipalité, bravo !

Voilà ce qu’il faut faire, plutôt que construire un MacDo !!

Ronald le farceur, lui aussi, s’adresse aux enfants, et il sait y faire ! On connaît tous la rengaine : « oh c’est pas pour nous, c’est pour eux qu’on y va » et finalement toute la famille court joyeusement s’intoxiquer au pays de la malbouffe. Mais là, pas de produits locaux, pas de qualité de vie, pas de circuit court car pas de vie tout court…derrière cette façade étincelante de joie « partagée », de convivialité, de bonheur permanent que seuls quelques emmerdeurs comme nous viennent perturber, il y a un système implacable, froid, calculateur, qui broie des vies et de la viande hachée.

Petite parenthèse : il ne s’agit pas ici de dissuader les jeunes travailleurs du Pays d’Olmes en recherche d’emploi de postuler pour un job, beaucoup l’ont déjà fait, là n’est pas notre propos. C’est juste que parfois il est bon de savoir où on met les pieds, manière de ne pas s’y faire trop marcher dessus…
Pour s’informer on peut se référer au dossier « Le système MacDo » rédigé par le REACT avec Attac et la Cgt le 7/4/2017 https://www.projet-react.org/fr/le_systeme_mcdo/, qui permet de comprendre entre autres choses le niveau des salaires, l’évasion fiscale …Sinon quelques clics par ci par là sur le net suffisent à avoir les témoignages souvent drôles mais lucides sur l’exploitation permanente des travailleurs, tous unanimes dans la dénonciation de conditions de travail qui bien souvent rappellent certaines formes d’esclavage… Eh oui, chez Ronald on est tenu de vivre, penser, manger (et ch…) Maccrado, et là dessus tous les témoins sont catégoriques : le BURGER FAIT GROSSIR !!

2-192.jpgEt puis en matière de restauration rapide, nous avons déjà un large choix et c’est très bien comme ça ! Il vaut mieux encourager les jeunes travailleurs qui se lancent dans un projet personnel, style kebab, tacos, pizzas, non ? Au-delà de l’apport moindre du point de vue calorique que représente ce type d’alimentation (pain beaucoup moins sucré, sauces plus légères, etc), l’intérêt pour ces « entrepreneurs » est de rester autonome, et ne pas se retrouver subordonné au système totalitaire de la chaîne. De plus, leurs initiatives et leur différence sont un gage contre l’uniformisation planétaire de nos modes de consommation, souhaitée par tous les géants de la distribution alimentaire aux dents longues…
2ème parenthèse : nous ne sommes pas obligés de toujours manger vite  !!

Les produits chimiques présents dans les produits utilisés par la firme sont à l’origine de problèmes de santé qui coûtent un bras à nos « sécurités sociales »…qui, si on suivait cette logique, devrait rembourser l’alimentation bio, seule à même de limiter les dégâts causés par la chimie (pesticides, édulcorants, etc.) sur nos santés et notre environnement.

Quelques infos  sur ce qui attend les futurs kamikazes de Laroque:
Grant Imahara a établi la liste complète des 19 ingrédients que l’on retrouve dans les frites. Parmi ceux-ci le polydiméthylsiloxane est une forme de silicone que l’on retrouve dans les shampoings ou dans le Silly Putty, un jouet en pâte à modeler et le butylhydroquinone tertiaire, un composé chimique à base de pétrole… De plus, les huiles de cuisson sont extraites d’OGM.
3-11.pngLe « Big Mac® Bun » Pas moins de 20 additifs chimiques, la plupart généralement utilisés dans l’industrie du plastique.
On vous laisse imaginer la liste des « E » qui servent à la fameuse « inimitable» Big Mac® Sauce, par exemple le fameux E150c caramel ammoniacal…mmmmm !

Du silicone (entre autres joyeusetés) dans les frites Mac Do’


Passons sur le procédé« pink slime » qui devrait faire dégobiller toute personne normalement constituée, allez juste voir les vidéos du chef Jamie Oliver, qui a prouvé que les hamburger étaient impropres à la consommation, et qui montre aussi qu’il devrait être interdit de fabriquer des nuggets !!

NOUS DEVONS DIRE STOP !!

Il est grand temps de refuser collectivement de cautionner ce système totalitaire qui veut faire de nous des moutons consommateurs, sans cervelle, sans goût, sans envie…

DIMANCHE 21 MAI A 11H A LAROQUE D’OLMES
Rond-Point d’Intermarché
PARTAGEONS AVEC DÉTERMINATION
NOTRE COLÈRE ET NOS PRODUITS DU TERROIR
VENEZ NOMBREUX

CCCP (Collectif Contre la Consommation de Pesticides)
Contact : 0768391849 – 0561018959
tract_mai_2017_macdo-2.odt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.