NON AU LINKY ET AUTRES COMPTEURS COMMUNICANTS

Le 22 mars de 11h30 à 15h à Paris, aura lieu un rassemblement national stop Linky devant la Maison de la Radio. Tous les candidats à la présidentielle ayant déposé les fameuses 500 signatures seront interviewés à tour de rôle.

Les citoyens exigent le droit de refuser les compteurs communicants pour chaque commune et, lorsque la commune ne prend pas cette position, le droit de refus pour les particuliers.
Les collectifs du département des Pyrénées Orientales ne pouvant se rendre à Paris ont décidés d’appeler à un rassemblement le 20 mars à 17h30 devant la préfecture de Perpignan.

A ce jour 333 communes se sont prononcées contre le déploiement de ces compteurs dit “intelligents”. Mais qui sont surtout des récupérateurs de données qui pourront par la suite servir aux marchands du web pour nous inonder d’offres commerciales. Ils sont également, notamment le Linky, dangereux par les ondes électromagnétiques qu’ils vont émettre. Ce qui va accentuer le brouillard électromagnétique qui va s’additionner avec les ondes wifi de la téléphonie. L’OMS ayant classifier les ondes électromagnétiques 2B potentiellement cancérogène. Ce fameux Linky est en capacité de savoir si vous êtes présent ou pas dans votre logement et quels appareils sont en fonction. De plus, nos installations électriques deviendront radiatifs les câbles n’étant pas blindées.

IL FAUT SE MOBILISER ET S’ORGANISER EN CRÉANT DES COLLECTIFS OU CONTACTER CEUX EXISTANTS!
les_pieds_nickeles_du_big_data_arrivent.pdf
linkya4_pref_couleur.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.