Mais où sont les luttes d’antan….ou la complainte de la critique

dimanche 15 janvier 2017, par Ibáñez Tomás

” […] la Commune de Paris, ou les barricades de Barcelone 36 continuent de nourrir et d’embraser l’imaginaire de la révolte et nulle tentation patrimonialiste ne saurait se les approprier en en privant certains courants. La revendication de ces luttes est un trait commun, c’est dans la manière d’en prolonger l’élan que se nichent les divergences mais celles-ci ne sauraient briser l’appartenance à une même révolte contre l’institué. ”

Le texte en entier
mais_ou_sont_les_luttes_d_antan.ou_la_complainte_de_la_critique.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.