Loi Travail, Notre-Dame-des-Landes, CETA/TAFTA : une rentrée agitée !

Lettre d’information — 23 août 2016

Attac n’a pas chômé durant l’été ! Après l’Université des mouvements sociaux à Besançon, il y a eu le Forum social mondial à Montréal : le réseau des Attac a participé à l’animation d’une vingtaine d’activités sur les axes principaux de son engagement. Ce temps fort du mouvement altermondialiste a été marqué par le refus de visas à 300 militant·e·s, venant pour la plupart des pays du Sud.

En cette rentrée, citons trois rendez-vous incontournables pour Attac. La loi Travail, passée en force, constitue toujours un déni de démocratie et une destruction des droits collectifs et individuels des salarié·e·s : nous serons toujours Debout pour imposer son abrogation, alors rendez-vous le 15 septembre.

Loin des regards des peuples pourtant directement concernés, l’UE et le Canada poursuivent le processus de ratification du CETA, qui ouvre la porte au TAFTA. Il s’agit de démanteler toute entrave au commerce et à l’investissement, au seul profit des multinationales. Le 15 octobre est la prochaine manifestation citoyenne pour s’opposer à ce projet funeste pour les peuples des deux côtés de l’Atlantique.

Entre temps, nous serons à Notre-Dame-des-Landes le 8 octobre pour répondre à l’appel des habitant·e·s de la ZAD et toutes les organisations impliquées : cet aéroport reste le symbole des GPII (Grands projets inutiles et imposés).

Ces rendez-vous doivent être inscrits dès maintenant dans vos agendas de rentrée car ensemble un autre monde est possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.