Occupation en cours du consulat du Mali à Bagnolet

Publié le 8 mai 2016
Bagnolet | Mali

Dimanche 8 avril, une occupation, depuis tôt le matin, est en cours au consulat du Mali, 53 rue Hoche à Bagnolet. Elle devrait sans doute durer.

L’occupation de la porte du consulat Mali à Paris est en cours depuis ce matin vers 6h du matin. Nous demandons le soutien de tout le monde, syndicats, associations et de tous les volontaires.
Nous exigeons la libération totale et sans conditions de notre camarade, ancien gréviste travailleur sans-papiers M Bakary Diambou et de plusieurs membres de notre Association, arrêtés pour avoir fait de la sensibilisation sur la corruption, ainsi que l’annulation de la cinquantaine de convocations de membres de notre Association dispersés dans plusieurs commissariats de Yelimane et de Kayes.
Notre association YELIMANE DAGAKANÉ (Yelimane en avant) regroupe plus 100 villages soninke (sarakholé) du Mali, là d’où viennent la majorité des maliens en France.

Nos membres ont été arrêtés juste pour leurs revendications :
1- en finir avec la corruption
2- pour les impôts, la loi malienne nous demande de payer à peut près 2€ par personne. Or les maires et le député de notre cercle Yelimane ont exigé pendant des années que nous payions le double, c’est-à-dire à peu près 4€ par personne.
3- fini de payer 50€ de frais aux gendarmes à chaque cas d’intervention, sous prétexte du prix de leur carburant
4- fini de payer des dizaines de millions aux juges et aux procureurs
5- fini l’injustice
6- fini l’acharnement

Dans nos villages, il est interdit de manifester et à chaque fois qu’on organise une manifestation, le lendemain des responsables sont arrêtés pour nous faire peur.

Et nous on n’a même pas peur
Vive YELIMANE DAGAKANÉ
On n’a même pas peur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.