« Au Travail ! Partout, organisons des comités d’action »

Publié le 16 avril 2016
blocages | grèves | idéologie du travail | Auto-organisation

Depuis le 6 avril dernier, nous nous réunissons en comités d’action à la Bourse du Travail de République. Depuis un mois, salarié.e.s, précaires, intermittent.e.s, étudiant.e.s lycéen.ne.s, nous luttons contre le projet de loi travail, l’état d’urgence, et la précarisation de nos conditions de vie.
Réunion ouverte des comités d’action : rdv mercredi 20 avril 18h – Bourse du Travail Centrale de Paris au 3, rue du chateau d’eau

Nous ne croyons pas au “dialogue social” dont seuls les patrons profitent, mais au rapport de force construit collectivement par les personnes concerné.e.s C’est déjà difficile aujourd’hui de lutter, de faire grève, de contester son patron ou sa hiérarchie !

Ici en Ile de France, nous proposons d’ouvrir un espace pour mettre en commun les différentes initiatives qui s’organisent un peu partout, qu’elles soient sectorielles (lycéen.ne.s, étudiant.e.s, salarié.e.s, intermittent.e.s, précaires…) ou de convergence (interpro, interluttes, nuit debout), discuter, se coordonner, mutualiser les expériences et les pratiques de lutte.

Un espace qui puisse accueillir les travailleu.se.s isolé.e.s dans des secteurs peu ou pas mobilisés, précaires, intérimaires, stagiaires, associatifs… et faire cohabiter différentes formes d’actions adaptées aux situations de chacun.e.

Un espace qui s’est constitué hors des bureaucraties syndicales et politiques et qui compte déjç des comités sur la précarité, le blocage de l’économie, la répression, la convergence des luttes, et la diffusion de nos idées par tous les moyens.

Nous voulons faire vivre la lutte avec propositions d’actions concrètes : occuper l’espace public, par des diffusions de tracts et collages d’affiches. Organiser la solidarité en créant des caisses de grève, aller rencontrer les grévistes sur les lieux de travail. Soutenir les débrayages, aider à bloquer des entreprises et des institutions pour permettre à celles et ceux qui le veulent d’arrêter le travail, même quelques heures. Viser là où ça fait mal, le portefeuille des patrons : bloquer l’économie.

Nous appelons à la création de comités d’action partout pour nourrir la mobilisation et permettre de généraliser la grève. Dans nos quartiers, dans nos villes, organisons-nous !

Réunion ouverte des comités d’action
rdv mercredi 20 avril 18h – Bourse du Travail Centrale
3, rue du chateau d’eau, Paris / M° République

comites.action.travail [at] riseup.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.