appel des “citoyens” franchouillards (mas tanben del Sens-dents)… per lo 9 de març !

Les organisations politiques et associatives (Attac, Collectif Roosevelt, FDG : Ensemble!, PCF, Parti de Gauche) réunies le 4 mars 2016 appellent à manifester pour le retrait du projet de loi de réforme du code du travail El Khomri, le mercredi 9 mars à 12 heures devant la permanence du député Jean-Claude Perez, 2 rue Barbes à Carcassonne.

Dans sa volonté de soumettre les salariés aux exigences du patronat, le gouvernement après la loi Macron imposée à coups de 49-3, veut ajouter de nouvelles aggravations.

La mobilisation nationale a obtenu le report du passage de la loi en conseil des ministres. C’est maintenant une marée citoyenne qui doit contraindre le gouvernement à retirer son projet de loi.

Pour mieux comprendre les enjeux, une assemblée-débat aura lieu le même jour à 20h30 en présence de deux juristes spécialistes du droit du travail.

Non au choc de précarité, Oui au retrait définitif du projet.

On vaut mieux que ça : tous dans la rue le 9 mars !

***
Per nosautres, los “Sens-dents” (salariats paures, caumaires, retirats, joves, precaris, paísans paures, intermitents, eca…) aquel 9 de març a Carcassona, anem tanben amb tota aquela còlha, contre la lei Gattaz-Hollande-Valls-Macron-El Khomri e totas las regressions socialas lo dimècres 9 de març per 12 oras davant la permanéncia del deputat Jean-Claude Perez, 2 carrièra Barbès a Carcassona.

“N’i a pas de salvador suprèm, ni dieu, ni senhor, ni tribun”

Per la Revolucion sociala e libertària, los Sens-dents de la Nauta-Valada d’Aude

Pour nous, les “Sans-dents” (salariés pauvres, chômeurs, retraités, jeunes, précaires, paysans pauvres, intermittents, etc…) ce 9 mars à Carcassonne, allons nous aussi avec toute cette clique, contre la loi Gattaz-Hollande-Valls-Macron-El Khomri et toutes les régressions sociales mercredi 9 mars à 12 heures devant la permanence du député Jean-Claude Perez, 2 rue Barbès à Carcassonne.
1-188.jpg
“Il n’est pas de sauveur suprême, ni dieu, ni seigneur, ni tribun”

Pour la Révolution sociale et libertaire, les Sans-dents de la Haute-Vallée d’Aude

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.