UD 92 : la grève interpo au coeur du 51° Congrès

Le comité général de l’UD des Hauts de Seine s’est réuni les 2 et 3 février derniers. Il a adopté une déclaration qui décortique les attaques conjointes du Medef et du gouvernement. En conclusion, la déclaration indique que la grève interprofessionnelle indispensable doit être au cœur des débats du prochain congrès confédéral :

“L’expérience a montré que le gouvernement ne déviera pas d’un pouce de ses projets à moins que la mobilisation ne le fasse reculer.
La CGT n’a rien à gagner dans les « groupes de travail » mis en place par le gouvernement pour réaliser ses projets. Les travailleurs en lutte pour la défense de leurs droits n’ont rien à en attendre.
Alors que les grèves se multiplient pour la défense des salaires, du droit du travail, contre les
licenciements, la CGT doit être à la hauteur des enjeux. La journée du 26 janvier dans la fonction publique constitue un élément de confiance important. Préparons tous ensemble une perspective d’action : la grève interprofessionnelle. C’est ce qui doit animer le 51ème congrès de la CGT.”

Pas faux !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.