« OFFENSIVES ou alertes sur l’industrie de l’armement : l’usine Nobel Sport »

Publié le 9 novembre 2015
armes de la police | répression | vidéo

Vidéo des trois jours de mobilisation à Pont-de-Buis, le 23, 24 et 25 octobre 2015 / Commémoration de la mort de Rémi Fraisse / tentatives de blocages, tentatives de manifestations contre l’usine d’armement NOBEL SPORT.

Loin des clivages violences / non violence, des centaines de personnes se sont réunies à Pont-de-Buis dans le Finistère (29), en Bretagne pour alerter sur le fait que l’usine d’armement Nobel Sport, vend des produits illicites hors de l’espace Schengen, et alimente sur le sol en France, la répression contre les manifestations et la population.

1-124.jpg

À la racine de la répression

Les trois tentatives de manifestation au pied de l’usine ont été bloqué, et l’armada policière a dû faire face à une jeunesse qui répond lorsqu’elle est empêchée.

Pour ceux qui ont suivi le déroulement du weekend, vous avez pu être informés grâce à Désarmons la police, Soyons Sauvages, Lundi Matin, Taranis News, Paris Luttes, ou le Collectif 8 juillet (…). DOC du réel propose un récit en plus, un récit filmique des trois jours d’actions, avec en complément une investigation sur l’usine NOBEL SPORT, et une analyse sur l’organisation de la répression elle-même, par les intervenants sollicités.

Comment arrêter la machine de production de la barbarie ? Comment rendre hommage et ne pas oublier la mort de Rémi Fraisse ? Comment oublier les mutilations subies, les coups et traces portés sur les corps et les visages de nos amis et camarades ? Comment la répression s’organise t-elle ? Et comment lutter contre les violences policières ? En stoppant, les armes toxiques et criminelles à la racine de leur production, c’est bien cette proposition qui a été appliquée le weekend du 25 octobre, un an après la mort de Rémi Fraisse, par les participants du camp PONT DE BUIS 2015.

Communiqué : Histoire locale, Pont-de-buis et l’industrie.

« (…) La stratégie de la France, pays détenteur de l’arme nucléaire, n’est ni offensive, ni défensive, elle est de dissuasion… Le moins que l’on puisse dire c’est que sur le terrain du maintien de l’ordre historiquement attaché à cette doctrine, l’effet essentiellement dissuasif de ses apparitions s’est en quelques années dissout sous le nombre croissant de blessés et tués par les armes produites en France, ce au quatre coin de l’Europe et jusqu’au Moyen-Orient. La dissuasion atteint toute ses limites dès lors qu’elle trouve face à elle une détermination sans faille.

Un article du Télégramme datant de juin 2013 s’étonnait des failles de sécurité de la base sous-marine de l’île longue, et plus récemment des drones ont survolé la même base sans se faire intercepter. Tout porte à croire que la portée dissuasive de tous ces équipements dissimule très mal les failles matérielles qu’ils abritent. Nous étions à ce propos surpris le 3 décembre 2014 lorsqu’à 200 manifestants marchant autour des grilles d’enceinte sous une discrète escorte policière, nous avons constaté que le site était à l’arrêt. Il s’agissait alors d’une manifestation qui faisait suite à la mort de Rémi Fraisse un mois plus tôt sur la Zad de Sivens. Les règles de sécurité pour une telle industrie imposent des contraintes de production drastiques et sous contrôle. Aussi la présence d’une foule hostile autour du site constitue déjà un danger suffisant pour interrompre la production.

Nobel Sport est un monstre aux pieds d’argile qui permet aux forces de police et de gendarmerie de tuer et mutiler impunément nos compagnons de lutte.

Retrouvons-nous à Pont de Buis le week-end du 25 octobre 2015 ».

Collectif Pont-De-Buis 2015
P.-S.

https://desarmonslapolice.noblogs.org
https://collectif8juillet.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.