Fête de soutien à la CNT-SO 66

img_20150518_0002.jpg

Etat des lieux

casse.jpgNombreux (politiques, « syndicalistes», journalistes…) sont ceux qui voudraient nous faire croire que les intérêts des travailleurs / travailleuses et des patrons sont les mêmes, mais il n’en est rien et L’évolution de ces derniers temps ne fait que le confirmer (Pacte de responsabilité, Loi Macron, etc.). Tout est fait pour faciliter l’exploitation, la flexibilité, la précarité d’une majorité de la population au profit
d’une minorité. Aujourd’hui, au niveau mondial, 1 % de la population détient autant que 99 % et 80 % de cette population ne détient que 5,5 % des richesses mondiales. Le libéralisme a gagné la bataille idéologique, il règne presque partout dans le monde. Mais c’est sous son règne que la misère grandit. Plus de 8 millions de personnes en France vivent sous le seuil de pauvreté, le chômage ne cesse de
progresser. C’est sous son règne que les inégalités sociales explosent. Le CAC 40 lui remonte en flèche, les milliardaires sont de plus en plus riches, l’industrie du luxe a le vent en poupe. Pour contrer cette logique, il est temps de travailler à une nouvelle économie fondée sur la coopération, développer un nouveau modèle de production qui
soit au service de l’être humain, construire une nouvelle société ayant pour base la démocratie directe. La CNT-Solidarrté Ouvrière, à sa mesure, veut être un outil au service de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs, pour construire une alternative.

La CNT-Solidarité Ouvrière
s’inscrit donc dans les différentes initiatives de nature a favoriser l’unité syndicale
et la convergence des mouvements sociaux. Nous devons retrouver le chemin de la lutte de classe et nous réapproprier notre conscience et notre culture de classe. Nous devons retrouver l’espoir collectif d’un monde meilleur et se battre jusqu’au
bout pour ce projet. À l’heure des discours réactionnaires et racistes qui essayent
de diviser les travailleurs entre français(es) et immigré(e)s pour la plus grande satisfaction des classes dominantes, n’oublions pas que le racisme mène au fascisme I

Nous ne voulons pas vivre comme des esclaves !

***************************************************************************************************

ANIMATION Avec Sébastien Testas -du sroupe TAEG

Tables de presse – librairies – éditions :

CIRA (Marseille) / Le Coquelicot / Noir et Rouge / Spartacus / K’A
Vers 15h30 – Brèves Prises de parole des associations et syndicats invités.

Apéritif à midi
Menu du repas : Cassoulet – Salades – Fromages – Fruit de saison

 Vin et Café
Participation aux frais 13 euros
(chômeurs et précaires 8 euros)

Merci de vous inscrire au plus tard le mercredi 10 juin en
précisant Ie nombre de personnes à l’un des no suivants :

 Rafael : 06 88 43 31 14

 René : 06 75 69 20 43

 Maguy : 06 03 16 67 92

Géolocalisation à imprimer

geolocalisation.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.