Bulletin de la CNT-Solidarité Ouvrière N°14 Janvier 2015

par CNT-SO 66 ⋅ mercredi 14 janvier 2015–>

Dernières nouvelles du front

Édito : (extraits)
À l’université d’été du Medef, devant des milliers de patrons enthousiastes qui se lèvent pour l’applaudir, M. Manuel Valls, Premier ministre “socialiste”(sic) déclare : “Cessons d’opposer systématiquement État et entreprises, d’opposer chefs d’entreprise et salariés, organisations patronales et syndicats (…). Notre pays crève de ces postures (…) moi, j’aime l’entreprise ! ”

Pareille déclaration d’amour ne pouvait aller sans réciproque, et M. Pierre Gattaz, le président du Medef, déclare souhaiter la “réussite du Pacte de responsabilité”, concocté par le gouvernement socialiste.

Renchérissant sur ces admirables propos, M. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, un syndicat jaune bien connu, se déclare, lui, “effaré”que des militants socialistes aient sifflé le Premier ministre à l’université d’été du Parti socialiste lorsque celui-ci a prononcé le mot “entreprise”. M. Berger ne veut pas “tout remettre en question “, il veut seulement “faire évoluer et progresser les droits de tous.”…//…

(Lire la suite sur le bulletin)
Au sommaire du bulletin N°14 :

 Édito : Dernières nouvelles du front

 Nettoyage. Marseille : bilan de dix mois de mobilisation dans la sous-traitance hôtelière

 Des miettes dans les poches : Le récit en BD des actions de la CNT-SO de Marseille avec les travailleurs de l’hôtellerie et de la restauration, par Xénoïde, paru dans leRavi septembre 2014.

 La CNT – Solidarité ouvrière reçue au ministère du Travail

 LOI MACRON : NON au travail du dimanche

 Attaque contre Charlie Hebdo : Pour les libertés, sans union sacrée ! (Communiqué)

 Bourse des travailleurs
Documents joints
cnt-so-14.pdf
Bulletin de la CNT-Solidarité Ouvrière N°14 Janvier 2015 (PDF – 618.8 ko)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.