Message diffusé par les étudiants de l’école normale rurale Raúl Isidro Burgos d’Ayotzinapa

mercredi 10 décembre 2014

« Compañeros, à tous ceux qui nous ont appuyés, je suis Alexander Mora Venancio. À travers cette voix, je m’adresse à vous. Je suis l’un des 43 qui, le 26 septembre, sont tombés aux mains du narcogouvernement. Aujourd’hui, 6 décembre, les experts argentins ont confirmé à mon père que l’un des fragments d’os qui ont été retrouvés m’appartient.

Je me sens fier de vous, qui avez fait entendre ma voix, la colère et mon esprit libertaire. Ne laissez pas mon père seul avec sa peine. Pour lui, je signifie pratiquement tout, l’espérance, la fierté, son effort, son travail et sa dignité.

Je t’invite à redoubler l’intensité de ta lutte. Que ma mort ne soit pas en vain. Prends la meilleure décision mais ne m’oublie pas. Rectifie si c’est possible, mais ne pardonne pas. Ceci est mon message.

Frères, hasta la victoria. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.