Brésil, le peuple se réveil.

Brésil, le peuple se réveil.

50 ans quâ€â„¢il nâ€â„¢y avait pas eut çà.

Au brésil on ne lâ€â„¢attendait plus. Et pourtant. Un prétexte, lâ€â„¢augmentation du billet de bus, et câ€â„¢est toute la poudrière qui prend feu, 200 personnes les premières manifs, 100000 hier à Rio.

Comme un air dâ€â„¢insurrections contre lâ€â„¢immense mensonge quâ€â„¢est le gouvernement de gauche PT-FMI. La bourgeoisie pensait avoir endormi le peuple avec cette propagande quotidienne sur le nouveau grand Brésil. 6eme puissance mondiale, la pauvreté qui diminue, le pays de lâ€â„¢avenir, les classes moyennes qui augmentent, la consommation et tout le barratin.

La réalité est autre, pacification des Favelas ultra violente, conflit agraire réglé par les milices des latifundarios, 5 millions de familles sans terre, les peuples indigènes toujours autant menacés, une inflation galopante, une corruption à tous les étages, un système de santé et éducatif dâ€â„¢une qualité exécrable. Des riches de plus en plus riche et les autres…

On pensait les Brésiliens amorphes, foot, samba, carnaval suffisait à se peuple pour être heureux. Le réveil pour les élites doit être rude !
Le samba maintenant le peuple veut la danser avec la police, et les masques du carnaval sont remplacés par des foulards rouges.

La démocratie PT-FMI et le vieil Etat montrent leurs vrais visages, fasciste, barbare. La police nâ€â„¢a pas changé depuis la dictature. Lâ€â„¢Etat ne fait que défendre les monopoles impérialistes et protéger la bourgeoisie bureaucratique.

Le Brésil est pillé de ses richesses tandis quâ€â„¢il se désindustrialise.

Câ€â„¢est une véritable semi-colonie.

Ils ne savent plus quoi faire, Dilma menace même de couper internet…

Maintenant il faut continuer et bâtir le mouvement populaire pour abattre ce vieil État décadent, instaurer une nouvelle démocratie et le socialisme.

http://aubavermelha.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.