Opération antiterroriste contre le mouvement libertaire partout en Espagne

Aujourd’hui (15 mai), à l’aube, le ministère de l’intérieur, avec l’appui de l’audience nationale (tribunal spécial), a lancé une opération antiterroriste de grande envergure sur tout le territoire espagnol. A Madrid, Valence, Barcelone ou Sabadell, différents lieux d’organisation et d’occupation anarchiste et libertaire ont été perquisitionné sans plus d’informations avec comme objectif de déstabiliser le mouvement et de procéder à des arrestations préventives.

Pour le moment, et selon les informations dont nous disposons, l’opération a été avalisé par le juge Santiago Pedraz suite à un décret exceptionnel délivré directement par l’audience nationale équivalente à la cour suprême de justice.

A Sabadell, de source policière, l’objectif affiché de l’opération était d’interpeller des membres d’un collectifs anarchiste “Bandera Negra”. Cette excuse ne convainc personne et il semble que cette opération menée conjointement par les différents services de police visait principalement à déstabiliser les foyers de lutte qui s’organisent en ce moment partout en Espagne et depuis lesquels semblent émerger une bonne dynamique.
C’est le local “Ateneu Llibertari” hébergeant différents collectifs qui a été perquisitionné aux premières heures du matin.

A Gracia, dans le centre de Barcelone une autre perquisition aurait eu lieu où une personne aurait été arrêtée pour avoir publié des commentaires “violents” sur FaceBook. Autant d’arguments reconnus comme de pures excuses pour attaquer de manière directe tous ceux et celles qui conchient ce monde-là.

A Montcada dans la banlieue nord de Barcelone, c’est tout un terrain occupé depuis plus de 4 ans, la “Can piella” qui a reçu la visite de dizaines de gendarmes. Préparé à résister depuis 4 mois, les occupants de la zone avaient confectionnés de multiples barricades et tranchées pour bloquer l’arrivée des flics mais aussi une structure métallique gigantesque sur le toit de la maison principale afin de pouvoir y résister le plus longtemps possible. Propriété d’un spéculateur “Alcaraz” très connu dans le secteur, le terrain était un lieu devenu emblématique. Les habitants y cultivaient des terres avec les paysans du coin sur les bases d’une agriculture écologique (www.canpiella.cat). Ils organisaient aussi différentes activités ouvertes a tous et orientées vers toujours plus d’autonomie alimentaire. Toutes les semaines des fournées pain étaient faites ainsi qu’un atelier de confection de bière autonome.
La résistance n’aurait duré pas plus de 3 heures. Les flics semblaient être bien préparés à l’expulsion du lieu, 4 personnes ont été arrêtées.
Dans la foule, des gens ce sont rassemblés tout autour et une assemblée organisée a décidé d’aller bloquer une autoroute ainsi que deux immeubles neuf laissés vacants dans le centre de Montcada.

La solidarité est en train de s’organiser de manière spontanée dans toute la Catalogne. Les choses risquent de bouger ces prochaines heures.
Soutien indéfectible à toutes les composantes en lutte !

Solidarité active dans toute l’Europe

http://rebellyon.info/operation-antiterrorisme-contre-le.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.