Quand les sondages créent l’événement

Il suffit que l’Italie se dote d’un gouvernement d’union nationale, pour qu’un institut Français de sondages pose la question et aussitôt la sphère médiatique s’emballe.

Les milieux journalistiques étant friands de scoops, ceux-ci se sont agités avec frénésie pour créer l’événement. On peut constater qu’à partir d’un simple sondage, les grands médias fabriquent l’opinion. Le temps médiatique est ultra rapide, une information chasse l’autre à la vitesse grand V. Les médias propriétés de marchands d’armes, de riches industriels ou de magnats de la finance, n’hésitent pas, de façon servile, à servir la soupe à leurs patrons en faisant croire que près de 80% de la population souhaite un gouvernement d’union nationale.

Mais ces mêmes médias, si prompts à s’enthousiasmer sur un simple sondage, ne déploient pas autant d’énergie pour enquêter sur les patrons voyous ou la délinquance financière. Pas plus que sur les causes profondes qui conduisent à la précarité voire la misère d’une partie grandissante de la population.

On peut, dès lors, se rendre compte de la puissance que représentent ces moyens d’informations entre les mains de nos exploiteurs.

Ne succombons pas aux sirènes des médias qui nous mentent et qui soutiennent les milieux de l’argent dans leurs propres intérêts.

Nous devons cherche à populariser et coordonner les luttes qui se développent un peu partout. Pour qu’enfin la réalité de nos vies soit visible de tous et que nous prenions notre avenir en main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.