Un incident à la centrale nucléaire de Golfech(82) caché pendant trois semaines

de : sbastien
vendredi 8 février 2013
1-27.jpg
La centrale nucléaire de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne, a été victime d’un incident de niveau 1 sur une échelle qui en compte sept. Il est survenu le 19 janvier, mais il n’a été rapporté par EDF, propriétaire du site, que le mercredi 7 février.

“Le 19 janvier 2013, lors d’une intervention de maintenance, les équipes de la centrale ont constaté un mauvais réglage sur un des quatre robinets du système d’évacuation de vapeur vers l’extérieur, entraînant son indisponibilité”, précise le groupe.

Le réglage du robinet a été rectifié, ajoute EDF qui affirme que l’incident n’a eu “aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et l’environnement”. EDF précise également que l’incident a fait l’objet d’une déclaration mercredi auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire.

Francetv info avec Reuters – le 07 février 2013.
Golfech. La centrale nucléaire déclare un événement significatif de sûreté
2-14.jpg
Hier en milieu de matinée, la centrale nucléaire de Golfech nous a contacté pour faire part de la déclaration d’un événement significatif de sûreté de niveau 1 (l’échelle INES comprend 7 niveaux) auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire. Cet événement, qui s’est déroulé dans la partie non nucléaire du site et qui est resté sans conséquence pour l’environnement, concernait l’indisponibilité d’un système d’évacuation de vapeur du circuit secondaire de l’unité de production N°1.

Voici la déclaration du CNPE de Golfech :

« Situé dans la partie non nucléaire d’une unité de production, le circuit secondaire est chargé d’amener à la turbine la vapeur produite par les générateurs de vapeur. La turbine entraîne ainsi l’alternateur qui produit l’électricité. Après son passage dans la turbine, la vapeur repasse à l’état liquide dans le condenseur ; cette eau est ensuite renvoyée vers les générateurs de vapeur pour un nouveau cycle. Le circuit secondaire est équipé d’un système de sécurité permettant si nécessaire d’évacuer la vapeur d’eau sous pression, soit vers le condenseur, soit vers l’extérieur. Le 19 janvier 2013, lors d’une intervention de maintenance, les équipes de la centrale ont constaté un mauvais réglage sur un des quatre robinets du système d’évacuation de vapeur vers l’extérieur, entraînant son indisponibilité. Après analyse de l’événement, les équipes ont remis en conformité le réglage du robinet. Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et l’environnement. Compte tenu du délai de détection de l’indisponibilité de ce matériel, la centrale a déclaré cet événement à l’Autorité de sûreté nucléaire, au niveau 1 de l’échelle INES, échelle internationale de classement des événements nucléaires, qui compte sept niveaux. »

La Dépêche.fr – Publié le 08/02/2013
Incident de niveau 1 à la centrale nucléaire de Golfech
3-9.jpg
Un incident de niveau 1, sur l’échelle INES qui en compte 7, a été enregistré le 19 janvier dans la partie non nucléaire de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne), a révélé la direction sur son site.

Cet incident qui “n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et l’environnement”, selon EDF, consistait en un mauvais réglage sur un des quatre robinets du système d’évacuation de vapeur vers l’extérieur. Le robinet a été indisponible le temps de le régler à nouveau, ce qui a amené la centrale à déclarer cet événement à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) au niveau 1 de l’échelle INES, a précisé le communiqué.

Le “circuit secondaire”, où s’est produit l’incident, est chargé d’amener la vapeur produite par les générateurs de vapeur à la turbine qui entraîne de son côté l’alternateur générant l’électricité. Le défaut de réglage concernait un des robinets du système de sécurité permettant si nécessaire d’évacuer la vapeur d’eau sous pression vers l’extérieur.

France3.fr – le 08 février 2013.

http://gauche.anticapitaliste82.ove…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.